La campagne d'Egypte
facebook google+ twitter

La campagne d'Egypte

de

chez Belin

Collection(s) : Collection Histoire

Paru le | Broché 316 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
24.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Isabelle Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Qui n’a pas pensé ou déclamé, en regardant les Pyramides d’Égypte, « Du haut de ces Pyramides, quarante siècles d’Histoire vous contemplent » ? Phrase emblématique de Napoléon Bonaparte à la veille d’une des grandes batailles qui le rendit célèbre. Cette campagne dans ce pays africain était une gageure. Cherchant une colonie de substitution au Canada, l’Égypte lui parut le pays idéal, d’autant que l’orientalisme et l’égyptomanie en particulier étaient en vogue en Europe. L’Égypte affichait par ailleurs une autonomie vis-à-vis de l’Empire ottoman tandis que la France cultivait des liens privilégiés avec le Moyen-Orient. Au mois de mai 1798, une flotte de plusieurs centaines de navires transporta à travers la Méditerranée, via Malte, 40 000 soldats, auxquels s’ajoutèrent 170 savants et scientifiques. Ce fut un autre monde que découvrirent ces militaires et une autre façon de faire la guerre. Les fameux mamelouks se battirent avec ardeur et harcelèrent les « grognards », ces soldats pourtant expérimentés. La bataille des Pyramides, celle d’Aboukir résonnent dans nos mémoires, sont également synonymes de nouvelles stratégies militaires mais aussi de violences à l’encontre des civils, des femmes en particulier, de pillages. Parallèlement, savants et scientifiques multiplièrent les relevés du pays, mirent en place l’Institut d’Égypte et la découverte de la pierre de Rosette modifia à jamais le monde de l’égyptologie. Après le départ de Bonaparte en 1799, c’est le Général Kléber qui prit la direction des troupes. Après son assassinat quelques mois plus tard, le Général Menou fut nommé à la tête des armées. Celui-ci crut encore à la réussite de cette campagne mais en 1801, les Français furent jetés à la mer ! Malgré les exactions et les défaites, la légende auréolera le Général et l’Égypte restera marquée par Bonaparte.

La campagne d'Égypte

Mai 1798. Bonaparte lance l'une des aventures militaires les plus fortes de l'épopée napoléonienne : la campagne d'Égypte. L'égyptomanie fait alors fureur en France et l'expédition éveille l'intérêt pour tous les mythes de l'Égypte ancienne, celle des Pharaons, d'Alexandre et de Cléopâtre. La participation de près de 170 savants, dont beaucoup rentrent chargés de trésors, contribue à la renommée d'une expérience qui apparaît d'emblée comme un choc entre deux civilisations. Mais il s'agit d'abord et avant tout d'une campagne militaire de grande envergure, qui mobilise une flotte de plusieurs centaines de navires pour acheminer près de 40 000 hommes de l'autre côté de la Méditerranée.

Loin de l'Europe, les troupes du général Bonaparte découvrent un pays qui leur est inconnu et une autre façon de faire la guerre. Les soldats répondent à la violence de leurs opposants par une violence sans doute jamais atteinte dont pâtissent surtout les populations civiles. La colonisation de l'Égypte par les Français, au-delà des réformes imposées au nom de l'exportation des principes de 1789, s'est traduite par une politique de répression systématique du peuple égyptien.

Jacques-Olivier Boudon raconte l'histoire de cette campagne et le destin de ceux qui y ont pris part. Il retrace, en reprenant les témoignages des acteurs et des victimes de cet épisode, l'histoire d'un échec militaire entré au panthéon des hauts faits de l'empereur.
Récit de la campagne d'Egypte, commencée par Bonaparte en juillet 1798, illustré de témoignages de combattants et de civils. L'ouvrage met l'accent sur les différentes formes de violence perpétrée par les Français au cours de la guerre et des années de colonisation, se traduisant par une politique de répression destinée à soumettre le peuple égyptien à la loi française. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 316 pages
Poids : 446 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-410-01527-0
EAN : 9782410015270

Du même auteur : Jacques-Olivier Boudon