La captivité babylonienne de l'Eglise
facebook twitter

La captivité babylonienne de l'Eglise

prélude (1520)

de

chez Labor et Fides

Collection(s) : Classiques

Paru le | Broché 573 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
16.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

introduction de Thomas Kaufmann | traduction de René H. Esnault, revue par Georges Lagarrigue et Jean-Marc Tétaz | notes de Jean-Marc Tétaz


La Captivité babylonienne de l'Eglise

En 1520, Martin Luther publia le Prélude à la Captivité babylonienne de l'Eglise qui, avec les autres écrits réformateurs qu'il rédigea cette même année, marqua une rupture définitive avec la papauté. Cette image éloquente de la privation de liberté fut utilisée pour condamner la manière dont, par sa conception des sacrements, l'Eglise de son temps opprimait les croyants. Aussi Luther proposa-t-il de réduire les sept sacrements traditionnels à la pénitence, au baptême et à l'eucharistie, célébrée sous les deux espèces, pain et vin. Ce grand texte est l'un des principaux écrits fondateurs du protestantisme. D'un point de vue proprement théologique, il attaque le centre de la théologie catholique et formule le noyau des positions protestantes. Au plan culturel, c'est le texte qui inaugure ce que Max Weber appellera le désenchantement du monde, c'est-à-dire la destruction de la compréhension magique du sacrement. Il joue donc un rôle central dans la naissance de l'homme moderne.
Cet écrit formule le noyau des positions protestantes à l'aube de la Réforme, en condamnant la compréhension magique des sacrements telle que la prônait alors l'Eglise, jouant ainsi un rôle central dans la naissance de l'homme moderne. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 573 pages
Poids : 250 g
Dimensions : 12cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8309-1560-0
EAN : 9782830915600

Du même auteur : Martin Luther