La chance du perdant
facebook google+ twitter

La chance du perdant

de

chez Liana Levi

Collection(s) : Policier

Paru le | Broché 333 pages

Grand format Livre broché
19.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Chronique Page des libraires, rédigée par Audrey Dubreuil Librairie Privat (Toulouse)

Ceux qui le connaissent (parce qu’ils ont eu la chance de lire Abattez les grands arbres) le savent, Renato Donatelli est un flic hors normes. Une force de la nature, dotée d’un grand sens de la probité et d’une très légère inclination à coller des baffes à ceux qui se mettent en travers de son chemin. Surnommé le Kanak parce qu’il est originaire de Nouvelle-Calédonie, il attend avec flegme (et sans y croire vraiment) une possible mutation qui le ramènerait dans son île. Après avoir bossé à la Crim’ pendant plusieurs années – où il ne s’est pas fait que des amis, le voilà fraîchement muté à la Brigade des jeux en compagnie de son jeune collègue le lieutenant Cussac. Ils se retrouvent alors confrontés à une série de meurtres visant des accros aux jeux. Le début d’une enquête menée tambour battant au cœur des cercles de jeux clandestins de la ville rose. Un monde que l’auteur connaît bien car lui-même capitaine de police spécialiste des courses et jeux. Le réalisme est l’un des attraits du nouveau roman de Christophe Guillaumot qui, rappelons-le, avait obtenu le Prix du quai des orfèvres pour son premier livre Chasses à l’homme en 2009 (Fayard). Il sait de quoi il parle, indubitablement, et nous embarque dans ce milieu des paris et jeux clandestins sans nous accorder le moindre temps de mort… et c’est tant mieux ! L’autre véritable atout du roman, c’est l’originalité des personnages et l’attachement immédiat que l’on ressent pour chacun d’eux, Renato en tête, et pour leur histoire personnelle. Parce qu’il n’y a pas que cette enquête dans les cercles de jeux qui occupe son esprit, au Kanak. Il y a aussi l’histoire de Diamant Noir, sa vieille amie et compatriote sur laquelle il veille avec tendresse et qui fut, autrefois, amoureuse de son grand-père.

La chance du perdant

Renato est un simple flic. Un géant tout en muscles qui a quitté son
île, en Nouvelle-Calédonie, pour le SRPJ de Toulouse. Foncièrement
honnête, le coeur sur la main, il donne du « gros chameau » à ceux
qu'il aime et des « gifles amicales » à ceux qui lui barrent le chemin.
Le gardien de la paix agace surtout sa hiérarchie qui l'a muté à la
brigade des courses et jeux, le plus beau placard du commissariat.
Mais un visage tagué sur la façade d'un immeuble va bouleverser
son quotidien. Car ce visage, il le connaît. C'est celui d'un joueur
compulsif, interdit de casino. Un homme désespéré qui vient de se
jeter dans un compacteur à déchets. Alors que la Crim va classer le
dossier, le Kanak s'enfonce dans un monde de dettes, de triche et
de peur jusqu'aux portes de l'enfer. L'enfer du jeu.

Des personnages attachants, du vécu : Christophe Guillaumot a
trouvé la martingale du polar gagnant.

Le Kanak, un colosse désarmant
A Toulouse, une série de disparitions suspectes ont lieu dans le milieu des jeux d'argent, tandis que le corps d'un homme est retrouvé dans un compacteur à ordures. Renato Donatelli, dit le Kanak, un gardien de la paix originaire de Nouvelle-Calédonie, enquête dans l'univers des cercles clandestins tout en tentant de régler une affaire plus personnelle concernant une vieille amie. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 333 pages
Poids : 372 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86746-957-2
EAN : 9782867469572

Du même auteur : Christophe Guillaumot