La compagnie des vaches
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 171 pages
Poids : 280 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-93872-04-9
EAN : 9791093872049

La compagnie des vaches

de

chez Les éditions du Larzac

Collection(s) : Dialogue

Paru le | Broché 171 pages

22.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

peintures de Michel Julliard | préface de Fabrice Nicolino


Quatrième de couverture

Isabelle Prieur est une ST : une Sans Travail. Elle est considérée par les lois de la rentabilité comme inutile, voire nocive. Il convient donc de la surveiller et de la rééduquer.

La toute puissante AGT, Agence Gouvernementale du Travail, qui régit les existences dans un futur peu différent de notre présent, décide de l'exiler à la campagne où elle découvre qu'elle doit garder un troupeau de vaches. Là, e coup de téléphone quotidien de sa référente de l'AGT, la Loupiaque, lui rappelle constamment qu'elle est sous surveillance et qu'elle doit cet assujettissement à ses insuffisances.

Heureusement Isabelle se découvre des alliés. Certains sont des êtres humains ; mais les plus attachants, les plus présents, ce sont les vaches du troupeau. Personnages à part entière, les bêtes pensent, sentent, aiment et haïssent. La mise en présence du troupeau et de la Loupiaque, le choc de deux mondes, fera basculer le destin, engageant humains et animaux dans une nouvelle page de leur histoire...

Biographie

Elsa Dauphin vit dans le sud de l'Aveyron où elle écrit, lit, anime des ateliers d'écriture et, surtout, regarde les oiseaux. Son premier roman, « L'accident », est paru aux éditions L'Harmattan. Avec « La compagnie des vaches », elle inaugure Dialogue, la collection de romans visuels des éditions du Larzac. Par son goût de la narration et son style simple, incisif, elle donne chair aux idées liées à son implication sociale et écologiste. La pulpe de son roman-fruit est ferme, sucrée, amère.

Michel Julliard est peintre de belles lettres et poète pictural. Acteur central de l'art postal, se définissant comme « artiste aborigène d'Europe », il inscrit figures et symboles dans un univers pictural proche de la culture populaire et de la BD. Sa lecture de « La compagnie des vaches » lui a inspiré une vingtaine de toiles, certaines de grand format. Des éléments choisis de ces oeuvres, dialoguant avec le texte comme autant de promesses pariétales, invitent le lecteur à parcourir le roman comme on pénètre avec humilité dans une grotte ornée.

Fabrice Nicolino, journaliste écologiste incontournable, vient de publier « Ce qui compte vraiment » aux éditions Les Liens qui Libèrent. Son ouvrage « Bidoche, l'industrie de la viande menace le monde » fut l'un des livres de référence de Elsa Dauphin pour l'écriture de « La compagnie des vaches ».

Du même auteur : Elsa Dauphin