La construction du champ politique
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 375 pages
Poids : 586 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-1149-1
EAN : 9782753511491

La construction du champ politique

de

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Didact

Paru le | Broché 375 pages

Etudiants LMD

18.00 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Ce manuel apporte un double éclairage, historique et sociologique, sur la vie politique française depuis la Révolution de 1789. Synthèse inédite de travaux de socio-histoire du politique, il met en perspective des débats contemporains et recontextualise nombre de notions clés de la science politique. Il s'adresse donc autant aux étudiants d'histoire, de science politique et de droit qu'à tous les lecteurs qui s'intéressent à la vie politique française.

Que signifie la démocratisation de la vie politique ? Quelles sont les règles du jeu politique et comment sont-elles forgées ? Comment expliquer la crise de la représentation politique ? L'ouvrage répond à ce type de questions en revenant sur la genèse des cadres et des représentations qui ont accompagné l'émergence d'une démocratie pluraliste, tout en restant au plus près des principaux acteurs de cette histoire. Il le fait sans céder à l'énumération encyclopédique, en privilégiant un mode analytique. D'une part, le plan obéit à une logique thématique et non chronologique, chaque chapitre portant sur une dimension fondamentale de la vie politique : la compétition électorale (chapitre 1), les règles institutionnelles (chapitre 2), l'action publique et la régulation des activités sociales (chapitre 3), la fabrique de l'opinion et la production des représentations du monde social (chapitre 4). D'autre part, une thèse sert de fil conducteur au lecteur, celle de l'ambivalence structurale du champ politique. Sa construction y est ainsi présentée comme le produit d'une tension permanente entre des groupes et forces opposés, où les insiders qui oeuvrent à l'autonomisation croissante des activités politiques (les professionnels de la politique) se heurtent constamment à la résistance de ceux qu'ils placent en position d'outsiders (notables, clergé, syndicats, intellectuels, etc.). La résistance la plus importante est cependant moins active que passive, comme le montre la forte part des citoyens qui se détournent d'une activité qui leur échappe alors qu'ils en sont l'un des enjeux principaux.

Biographie

Delphine Dulong est maître de conférences en science politique à l'université Paris 1-Panthéon Sorbonne et membre du Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP). Elle est l'auteure de Moderniser la République. Aux origines de la Ve République, Paris, L'Harmattan, 1997, et de Sexes, genre et politique (avec Catherine Achin, Lucie Bargel et alii), Paris, Economica, 2007. Elle a aussi codirigé avec Vincent Dubois La question technocratique. De l'invention d'une figure aux transformations de l'action publique, Strasbourg, PUS, 1999.