La facture
facebook google+ twitter

La facture

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Babel, n° 1518

Paru le | Broché 188 pages

Poche Livre broché
6.90 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

roman traduit du suédois par Rémi Cassaigne


Philippe Guazzo (Le Comptoir des mots)

Vous avez vécu un peu/beaucoup/très heureux jusqu'ici ?
Hé bien, c'est fini, l'état providence !
Il va falloir payer, maintenant ! Nouvel impôt oblige...

Un drôle de fable (et pouvu que ça le reste) aux accents kafkaïens.

Chronique Page des libraires, rédigée par Véronique Bagarry Librairie Points communs (Villejuif)

Le héros de ce roman suédois reçoit un jour une facture d’impôt exorbitante. Il pense d’abord à une erreur de l’administration. Lui, qui est salarié à mi-temps dans un vidéo-club et ne possède rien, se retrouve pourtant avec une somme anormalement élevée à régler. C’est que le pays vient de décider de créer un nouvel impôt calculé sur « l’indice de bonheur vécu ». Notre héros tente de contester le montant de la facture auprès d’une employée très à l’écoute mais il va devoir prouver qu’il n’est pas si heureux que ça. Comment prouver une chose pareille, lui qui se contente de peu, se réjouit des petites choses du quotidien et est heureux d’un rien. Et vous, vous estimez-vous assez heureux pour payer une taxe sur le bonheur ? C’est bien la question que pose le personnage de cet étrange roman. Le moindre fait positif de sa vie, pourtant peu exaltante, lui vaut quelques couronnes en plus. Plus il réclame, plus son cas empire. Ce roman en forme de fable, entre critique de notre société et humour décalé, vous fera passer un excellent moment.

La facture

5 700 000 couronnes : c'est le montant de la facture qu'un organisme de recouvrement adresse un beau jour au modeste employé d'un vidéoclub. Esseulé depuis la mort de ses parents, négligé par ses amis qui ont charge de famille et mènent carrière, ce célibataire se contente d'une vie aussi paisible qu'insignifiante. Mais voilà que l'Administration a décidé d'une taxe sur... le bonheur. Or, si frugale que soit l'existence de notre homme, des petits riens suffisent à le réjouir et font de lui, pour ce nouvel impôt, un contribuable de choix.

Soupçonnant d'abord un canular ou une arnaque, il doit très vite se rendre à l'évidence : c'est bien à lui qu'on demande de régler l'addition. Mais est-il vraiment heureux au point de devoir une telle somme ?

Un apologue loufoque et plein de sagesse qui invite à prendre conscience des plaisirs simples du quotidien.
Le narrateur doit s'acquitter d'une facture de 600.000 euros en paiement de sa vie, de ses expériences, de ses sensations, de ses rêves et de son bonheur. Sinon, il devra prouver à une société qui ne jure que par l'argent qu'il n'a pas été aussi heureux qu'il le prétend. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 188 pages
Poids : 142 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-09071-5
EAN : 9782330090715

Du même auteur : Jonas Karlsson