La fiancée de Bruno Schulz
facebook twitter

La fiancée de Bruno Schulz

de

chez Grasset

Collection(s) : Littérature étrangère

Paru le | Broché sous jaquette 398 pages

Grand format Livre broché
22.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du polonais par Isabelle Jannès-Kalinowski


Chronique Page des libraires, rédigée par Michel Edo Librairie Lucioles (Vienne)

Si vous avez lu son chef-d’œuvre Les Boutiques de cannelle (« L’Imaginaire », Gallimard), vous savez quelle fantasmagorie et quelle poésie habitaient Bruno Schulz. Vous devinez aussi combien cet auteur si proche de Kafka pouvait être un homme obsessionnel. Agata Tuszynska essaie d’approcher le personnage par le biais de la fiction en donnant la parole à celle qui fut sa fiancée entre 1933 et 1937 : Juna, jeune professeure de lettres sensible à la profondeur d’âme de l’écrivain mais sans doute incapable de prendre la mesure des tourments de cet homme déchiré par le désir des femmes, la vision qu’il avait de lui-même et par le doute quant à ce à quoi il avait décidé de consacrer sa vie, l’écriture. Tuszynska imagine une fiancée patiente et forte, acceptant sans le comprendre le besoin de Schulz de se terrer dans sa ville natale de Drohobycz quand, de toute l’Europe, affluaient les critiques élogieuses concernant ses livres. Patiente presque jusqu’au bout, elle quittera Drohobycz, attendant vainement un Schulz qui préfèrera, peut-être malgré lui, mourir dans sa ville qu’affronter un ailleurs terrifiant.

« Józefina Szeli(...)ska, dite Juna, fut entre 1933 et 1937 la fiancée de Bruno Schulz, peintre et écrivain de génie, âme tourmentée, assassiné en 1942 dans sa ville natale de Drohobycz, en Pologne. Elle fut sa compagne et sa muse. Mais Bruno Schulz était incapable d'aimer, sinon de vivre. Accaparé par sa seule véritable passion - son oeuvre -, il devait inexorablement s'éloigner de Juna, et du monde. Elle ne l'oublia jamais, et continua de vivre avec son fantôme jusqu'à sa propre disparition, en 1991. De cette histoire, elle ne dit rien, à personne, pendant près d'un demi-siècle. Après guerre, à la rubrique "état civil" des formulaires, elle écrivait : "seule". Voilà pour les faits. Tout le reste n'est que le jeu de l'histoire, de la mémoire et de l'imagination. »
Jozefina Szeliska, dite Juna, fut entre 1933 et 1937 la fiancée de Bruno Schulz, peintre et écrivain de génie. Ame tourmentée et incapable d'aimer, elle fut sa compagne et sa muse, sans jamais en parler à personne pendant près d'un demi-siècle. Le portrait d'une femme et d'un des grands écrivains du XXe siècle. ©Electre 2021
Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 398 pages
Poids : 402 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-246-79658-9
EAN : 9782246796589

Du même auteur : Agata Tuszynska