La fin du laissez-faire
facebook twitter

La fin du laissez-faire

et autres textes sur le libéralisme

de

chez Payot

Collection(s) : Petite bibliothèque Payot, n° 1057

Paru le | Broché 169 pages

Public motivé

Poche Livre broché
7.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais et préfacé par Hélène de Largentaye


« Qu'est-ce qui ne va pas ? »

Depuis les années 1980, le libéralisme économique et le laissez-faire marquent l'économie mondiale. Ces deux doctrines sont très voisines. Le laissez-faire bannit l'intervention publique dans les marchés, qu'il s'agisse des économies nationales ou des échanges internationaux. Le libéralisme économique est une politique mise en oeuvre par les États pour lever les entraves au marché là où elles existent et pour augmenter la part de l'entreprise privée dans l'économie. Choisis à travers ce prisme, voici sept textes de Keynes, dont deux sont inédits en français. L'auteur de la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie y critique de plus en plus sévèrement le laissez-faire. Ni de droite ni de gauche, ni capitaliste libéral ni socialiste étatique, la pensée de Keynes est animée par une seule obsession, celle du plein emploi. Avec lui, l'argent doit cesser d'être une fin en soi pour redevenir un moyen au service du bien commun.
Recueil de textes dans lesquels l'économiste critique le libéralisme économique qui est une forme de laxisme pervers n'ayant d'intérêt que personnel. Les modèles de régulation macroéconomique qu'ils proposent ont pour but de retrouver le plein emploi afin que l'argent devienne un simple moyen au service du bien commun. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 169 pages
Poids : 112 g
Dimensions : 11cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-228-91915-9
EAN : 9782228919159

Du même auteur : John Maynard Keynes