La franc-maçonnerie sous Napoléon III
facebook google+ twitter

La franc-maçonnerie sous Napoléon III

de

chez Cépaduès

Paru le | Broché 321 pages

Grand format Livre broché
22.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Yves Hivert-Messeca


La Franc-Maçonnerie sous Napoléon III

Si la Troisième République, d'après les historiens spécialisés, fut un âge d'or pour la franc-maçonnerie, celle-ci le dut très certainement au Second Empire.

Pourtant, dès le coup d'État de 1852, les francs-maçons pouvaient s'interroger avec raison sur l'avenir de leurs obédiences, le nouveau maître de la France n'ayant pas caché ses intentions de les mettre au pas. Cependant, petit à petit, le carcan se desserra et les loges purent reprendre force et vigueur.

Les principales résolutions de la franc-maçonnerie sous le régime républicain prirent racine dans les débats entamés sous l'Empire ; l'indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, l'entrée des femmes en maçonnerie, les discussions sur les sujets sociaux (dont les principaux courants « socialistes » furent représentés dans les ateliers maçonniques), les questions religieuses, le principe de l'école laïque étaient déjà en germe...
Suite au coup d'Etat de 1852, les francs-maçons connaissent quelques inquiétudes quant à l'avenir de leurs obédiences. Pourtant, les loges reprennent de la vigueur et initient quelques-uns des débats qui exploseront sous la IIIe République : l'indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, la place des femmes, le principe de l'école laïque, entre autres sujets de réflexion. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 321 pages
Poids : 455 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36493-773-4
EAN : 9782364937734

Du même auteur : Alain Quéruel