La Grande Arche
facebook twitter

La Grande Arche

de

chez Gallimard

Collection(s) : Folio, n° 6343

Paru le | Broché 396 pages

Poche Livre broché
8.10 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Nathalie Iris Librairie Mots en marge (La Garenne-Colombes)

Pour ceux qui ne le sauraient pas, la Grande Arche est l’édifice qui termine l’axe de la Défense, dans la continuité de la Concorde et de l’Arc de Triomphe. Son histoire est fascinante. En 1983, François Mitterrand lance un concours d’architecture pour sa réalisation. Ce concours est gagné par un architecte danois alors totalement inconnu, Otto Spreckelsen. Celui-ci commence alors à travailler de concert avec les spécialistes français du bâtiment. Très vite, les relations se dégradent. Spreckelsen est un original, par ses manières et par ses méthodes. Surnommé « l’architecte en sandales », il se heurte à l’incompréhension, aux jalousies et aux « petits arrangements » de ses soi-disant collaborateurs français qui prennent un malin plaisir à lui mettre des bâtons dans les roues. C’est cette histoire que raconte avec force détails Laurence Cossé, grâce à une documentation très fournie et minutieusement collectée. Une histoire méconnue qui se lit comme un roman et qui finit en tragédie. Un très grand moment de plaisir pour les curieux.

La Grande Arche

Selon une légende presque universelle, on ne peut pas construire un monument si un être humain n'est pas sacrifié. Sinon, le bâtiment s'écroule aussi longtemps qu'on essaye, de le remonter. L'histoire de la Grande Arche de la Défense est la version la plus récente de cette légende. Voici l'épopée de cette Arche superbe, enjeu de luttes politiques au couteau sous le règne de François Mitterrand. C'est aussi le portrait de son créateur, Johan Otto von Spreckelsen, architecte secret, professeur aux Beaux-Arts de Copenhague. Lauréat inattendu d'un grand concours international en 1983, ce Danois découvrit avec stupéfaction la désinvolture et les revirements à la française. Laurence Cossé évoque un destin d'architecte parmi les plus beaux, les plus tragiques et les plus absolus du XXe siècle.

« C'est le drame d'un homme que Laurence Cossé raconte avec beaucoup d'amour et beaucoup de violence. Sujet exigeant qui devient sous sa plume un palpitant roman d'aventures. »

Dominique Bona (de l'Académie française), Version Femina
La construction de ce monument est confiée en 1985 à deux Danois, l'architecte Johan Otto von Spreckelsen et l'ingénieur Erik Reitzel. Cette épopée architecturale évoque les péripéties du projet, les choix qui l'ont précédé, les batailles politiques qui ont ralenti sa mise en oeuvre, les problèmes techniques ainsi que les querelles d'hommes. Prix François-Mauriac 2016, prix Ecrire la ville 2017. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 396 pages
Poids : 203 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-272019-2
EAN : 9782072720192

Du même auteur : Laurence Cossé