La guerre perdue d'Algérie
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 258 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35759-051-9
EAN : 9782357590519

La guerre perdue d'Algérie

de

chez Alfabarre

Collection(s) : Les fourmis rouges dans nos sommeils

Paru le | Broché 258 pages

Tout public

25.00 Indisponible

avant-propos de Sadek Sellam


Quatrième de couverture

La guerre perdue d'Algérie

J'ai vu à l'oeuvre, d'assez près, un gouvernement socialiste... J'ai été témoin d'espoirs, de reculs, d'impuissances, imposés par la guerre.

... Les divisionnaires me jettent un regard de haine.

Mon témoignage tente d'expliquer les événements, à un moment où le cinquantenaire de l'indépendance et la commémoration de l'insurrection remettent l'Algérie dans l'actualité.

Le projet de réalisation d'un musée de l'histoire coloniale fera reparler de l'Algérie...

Jeune commissaire de police, témoin de tortures, d'exactions et d'assassinats, Charles Ceccaldi-Raynaud n'adhère pas.

Il ordonne la libération de 400 prisonniers illégalement détenus et soutient la famille de Kassem Zeddour torturé et assassiné.

Il échappe in-extremis à une arrestation des parachutistes et ainsi à une mort certaine.

Homme politique français, socialiste à la SFIO, gaulliste, avocat, ancien maire de Puteaux, député puis sénateur, Charles Ceccaldi-Raynaud est l'un des derniers acteurs de la guerre d'Algérie.

¤ Les fourmis rouges dans nos sommeils - cinquantenaire des indépendances