La libération de l'Alsace : septembre 1944-mars 1945 Lire les informations techniques

La libération de l'Alsace : septembre 1944-mars 1945

De Eugène Riedweg chez Tallandier

Collection : Texto
Broché 364 pages
Paru le 18/08/2022
Poche
11,00
Disponible - Expédié sous 48h ouvrés

L'Alsace est la dernière partie du pays qu'il faut libérer. Pour Eisenhower, elle n'est qu'un champ de manoeuvre pour conquérir l'Allemagne. Pour Hitler, c'est le Reich, elle doit être défendue à tout prix. Pour de Gaulle, c'est la région la plus chère au coeur de la nation.

De septembre 1944 à mars 1945, les Alliés accumulent les difficultés : manque de logistique, stratégie du large front défaillante... Après six mois de combats acharnés, le bilan est lourd : 6 000 morts, 22 000 blessés et 3 000 disparus ou prisonniers. Mais la victoire conjointe de la 1re armée française et de la VIIe armée US efface la défaite de 1940. Le 23 novembre 1944, Strasbourg est libérée, Colmar le 2 février 1945. La France peut s'asseoir à la table des vainqueurs.

Biographie

Eugène Riedweg, historien, a notamment publié Les Malgré-Nous : histoire de l'incorporation de force des Alsaciens-Mosellans dans l'armée allemande (1995).

La libération de l'Alsace de Eugène Riedweg chez Tallandier