La maison où je suis mort autrefois Lire les informations techniques

La maison où je suis mort autrefois

De Keigo Higashino chez Actes Sud

Collection : Babel
Broché 253 pages
Paru le 02/11/2011
Poche
8,20
Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés

Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d'affaires absent, mère d'une fillette qu'elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n'a aucun souvenir avant l'âge de cinq ans.

Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être et décide de s'y rendre, en compagnie de son petit ami. Ils découvrent une construction apparemment abandonnée, où toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d'enfant, ils trouvent le journal intime d'un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d'événements tragiques...

Dans ce roman étrange et obsédant, Keigo Higashino explore - d'une écriture froide, sereine et lugubre comme la mort - les lancinantes lacunes de notre mémoire, la matière noire de nos vies, la part de mort déjà en nous.

Conseils des libraires

Ce roman nous entraîne dans les méandres d'un terrible secret de famille, au sein d'une demeure mystérieuse, hantée par des souvenirs douloureux. L'intrigue est très bien menée, mais l'auteur parvient surtout à créer une atmosphère angoissante qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. C'est aussi un roman qui remue le grave sujet de la maltraitance infantile et qui interroge ce qui reste en nous de l'enfant que nous étions. Très réussi.

Biographie

Keigo Higashino est né en 1958 à Osaka. Auteur de nombreux romans, il est une des figures majeures du polar japonais. Il a notamment reçu le prix Naoki pour Le Dévouement du suspect X (Actes Sud, 2011), ainsi que le prix Polar international de Cognac pour La Maison où je suis mort autrefois (Actes Sud, 2010).

La maison où je suis mort autrefois de Keigo Higashino chez Actes Sud