La maison
facebook google+ twitter

La maison

de

chez Flammarion

Collection(s) : Littérature française

Paru le | Broché 370 pages

Grand format Livre broché
21.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

C’est un livre élégant, mais triste. Il se lie comme un roman. Pourtant, ça n’en est pas un. Pour l’écrire, Emma Becker a partagé pendant deux ans la vie des prostituées dans deux maisons closes de Berlin : d’abord Le Manège, une maison qu’elle n’aime pas, « une maison où l’on a dépouillé le sexe de tous ses affects pour le réduire à une friction purement mécanique », et La Maison, plus humaine (pourrait-on dire plus « familiale » ?), celle, en tous les cas, qui donnera au livre son titre.

Au fil des jours qui passent, l’autrice nous ouvre les portes des maisons closes pour nous décrire, de l’intérieur, les rites, les habitudes qui rythment, de façon, somme toute, souvent monotone, la vie au sein de ces établissements.

Emma Becker nous parle des clients. Le violent, le séducteur, le complexé.

Mais elle nous parle surtout des putes. Ses collègues. Du moins le temps de son immersion. Ces femmes qui sont aussi, parfois, des mères. Ces femmes au double visage qui changent de prénom dès qu’elles franchissent la porte de leur lieu de travail. Ces femmes qui toutes, à un moment ou à un autre, s’abandonnent à des instants de désespoir.

Dans ce livre aussi ambivalent que la nature humaine, le désir se mêle au dégoût, l’amour à la haine, la fierté à la désillusion.

(La Manoeuvre)

Emma Becker nous livre un ouvrage téméraire rempli d'humour et de tendresse.

Il y a là l'histoire d'une maison close berlinoise mais pas n'importe laquelle : "La Maison".

Ici, les femmes sont libres, solidaires et le mode de vie semble unique.

(Le Genre urbain)

 

(Atout Livre)

Après deux ans et demi passés dans une maison close à Berlin, Emma Becker nous livre un témoignage inédit; le quotidien d'un bordel raconté par une prostituée.

Humour, sensualité, personnages hauts en couleur, analyse brillante et hommage poignant: ne passez pas à côté de ce livre!

La Maison

J'ai toujours cru que j'écrivais sur les hommes. Avant de m'apercevoir que je n'écris que sur les femmes. Sur le fait d'en être une. Écrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c'est comme examiner mon sexe sous un microscope. Et j'en éprouve la même fascination qu'un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.
A 23 ans, l’auteure décide d’aller vivre dans une maison close de Berlin. Son séjour de deux ans et demi lui permet de dépeindre la vie des filles et les coulisses de ce monde interdit. Prix Blù Jean-Marc Roberts 2019, prix du Roman-News 2019, prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2020. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 370 pages
Poids : 438 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-08-147040-8
EAN : 9782081470408

Du même auteur : Emma Becker