La malfaçon
facebook twitter

La malfaçon

monnaie européenne et souveraineté démocratique

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Babel, n° 1349. Babel essai

Paru le | Broché 292 pages

Public motivé

Poche Livre broché
8.70 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

La malfaçon

Monnaie européenne et souveraineté démocratique

Faut-il sortir de l'euro ? Alors que certains, à gauche, continuent de croire qu'on pourra changer l'euro austéritaire en un euro social, Frédéric Lordon considère que s'interroger sur cette question est devenu impératif, afin que le Front national ne s'en arroge pas le monopole politique. Dénonçant une Europe qui se construit sans les Européens, dans le déni absolu de toute expression des souverainetés populaires, il rappelle qu'une monnaie unique viable exige d'être parachevée par une union politique authentique... que l'européisme se contente de présupposer sur le mode de la pétition de principe.

L'urgence, politique et économique, commande donc de réexaminer de près l'option de la sortie de l'euro. Frédéric Lordon affirme qu'abandonner la monnaie européenne n'empêche pas de continuer à oeuvrer pour l'approfondissement des autres liens entre les peuples européens, et n'exclut pas non plus la possibilité de reconstruire un projet monétaire européen qui prendrait la forme d'une monnaie commune plutôt que d'une monnaie unique.
L'européisme est devenu le pire ennemi de l'Europe, déniant toute expression des souverainetés populaires. L'auteur défend l'idée d'une monnaie commune, à défaut de monnaie unique, qui serait dotée de représentants nationaux : eurofranc, euro pesetas, etc., et qui s'échangerait à taux fixe contre l'euro. La BCE prendrait alors le rôle d'un super agent de change. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 292 pages
Poids : 222 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-05639-1
EAN : 9782330056391

Du même auteur : Frédéric Lordon