La maltraitance envers les personnes âgées vulnérables
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 281 pages
Poids : 700 g
Dimensions : 3cm X 3cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35295-164-3
EAN : 9782352951643

La maltraitance envers les personnes âgées vulnérables

de , ,

chez Territorial

Collection(s) : Dossier d'experts

Paru le | Broché 281 pages

Professionnels

69.00 Indisponible

Quatrième de couverture

Ce dossier d'experts sur la maltraitance se veut être une étape dans la réflexion sur la maltraitance envers les adultes vulnérables de 60 ans et plus, avec des outils concrets, tant dans le cadre du dispositif national de lutte contre la maltraitance des personnes âgées que dans les pratiques institutionnelles et professionnelles, que le cadre territorial pourra utiliser dans son quotidien.

Pour lutter contre la maltraitance des personnes vulnérables dans le secteur social et médico-social, une politique nationale est mise en oeuvre en relation avec les services déconcentrés du ministère et les collectivités et organismes concernés. Cette politique, comme les lois auxquelles elle s'adosse, concerne l'ensemble des adultes vulnérables.

Il s'agit d'un document d'étape dans un cheminement vers une prise de conscience, récente, d'un phénomène bien trop répandu, qui permettra à chaque professionnel d'interroger ses pratiques et de les améliorer, le cas échéant.

Il se scinde en deux parties. Une première plus analytique, faisant le point sur la maltraitance aujourd'hui ? ; une deuxième énumérant les initiatives prises pour la contrer.

Biographie

Jean-Michel Caudron est consultant en ingénierie gérontologique. Il intervient principalement dans la conception, la mise en place, le suivi et/ou l'évaluation des politiques nationales, départementales, communales ou intercommunales de projets d'établissements de retraite ou de services d'aide à domicile. Il est également expert indépendant et enseigne les politiques gérontologiques aux cadres territoriaux au sein de plusieurs Enact.

Valentine Charlot est docteur en psychologie. Sa thèse de doctorat portait sur les effets du vieillissement cognitif et des processus d'inhibition en mémoire verbale. Elle exerce la profession de neuropsychologue consultante à la faculté de psychologie (UCL) et au sein du service de neurologie des cliniques universitaires de Mont-Godinne. Cofondatrice et présidente de l'association Le Bien Vieillir, elle y travaille également en tant que chercheuse et formatrice.

Caroline Guffens est titulaire d'une licence en droit, d'un master en sciences du travail et d'un diplôme de directrice de maison de repos. Elle exerce la profession d'administrateur provisoire et de directrice de maison de repos (secteur public). Cofondatrice et administratrice déléguée de l'association Le Bien Vieillir, elle y intervient aussi en tant que chercheuse et formatrice.