La mémoire désunie : le souvenir politique des années sombres, de la Libération à nos jours
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 303 pages
Poids : 169 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7578-3183-0
EAN : 9782757831830

La mémoire désunie

le souvenir politique des années sombres, de la Libération à nos jours

de

chez Points

Collection(s) : Points

Paru le | Broché 303 pages

Public motivé

Poche
8.80 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

L'expérience de la Seconde Guerre mondiale, contrairement à la Première, ne fut que marginalement celle d'un conflit armé : elle fut bien davantage marquée par l'Occupation, le joug du régime vichyste et les persécutions qui frappèrent Juifs et opposants politiques. La mythologie gaulliste s'efforça de masquer ce lourd héritage en favorisant le récit d'une France militairement dressée contre l'Allemagne - son ennemi historique.

Cette représentation unificatrice ne put cependant résister à la montée des divisions. À partir des années 1970, les victimes prennent le pas sur les héros, et la puissance publique s'efforce d'assurer la reconnaissance des différentes catégories de victimes. Mais c'est surtout la lente prise de conscience de ce qu'avaient été la France de Vichy et la Shoah qui bouleversa la représentation des années sombres. Loin de pacifier la lecture de ces années, le renouvellement de la mémoire eut pour effet de morceler l'armature civique d'une France désormais embarrassée d'un passé assurément pesant.

Biographie

Olivier Wieviorka, professeur des universités à l'École normale supérieure de Cachan, membre senior de l'Institut de France, il a publié de nombreux ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale. Son Histoire du débarquement en Normandie («Points Histoire», 2010) a connu un très grand succès.