La mère d'Eva
facebook google+ twitter

La mère d'Eva

de

chez Hervé Chopin éditions

Paru le | Broché 217 pages

Grand format Livre broché
19.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'italien par Chantal Moiroud


(Atout Livre)

Attention, grosse claque !

Ce premier roman a été très remarqué lors de sa sortie en Italie. Sylvia Ferreri y fait un pari risqué : nous plonger au plus près des interrogations lancinantes et de la douleur insupportable d'une mère qui attend, dans la salle de repos d'un hôpital, que s'achève l'opération chirurgicale qui est en train de transformer le corps de sa fille de 18 ans... en celui d'un jeune homme.

Lisez La mère d'Eva. Vous y rencontrerez un splendide personnage de mère, et une profonde réflexion sur les ressorts de l'amour maternel. Jusqu'à quel point peut-on aimer la personne qui est son enfant ? Jusqu'où accepter que l'être que l'on a créé de sa chair, à qui l'on a donné la vie, nous échappe ? Comment entendre la plus inaudible des paroles : "ce corps que tu m'as fait n'est pas le mien" ? Et pourtant comment ne pas entendre, quand on est mère, la souffrance de son enfant, qui n'a de place nulle part, qui est sans cesse rejeté par la société ? Comment ne pas vouloir panser les blessures de celui avec lequel on souffre tant qu'il souffre ?

Lisez La mère d'Eva. Vous serez amené-e à réfléchir à des questions hautement sensibles... Sur ce sujet, la transidentité, les discours politiques abondent. Voilà un texte profondément littéraire, qui lâche les concepts pour entrer dans les tripes, et qui donne à voir, magnifiquement, à quel point rien de tout ça n'est abstrait, à quel point il ne s'agit pas, au fond, de la définition littérale des mots "homme" ou "femme", à quel point il est question de la vie de gens, d'êtres humains qui souffrent, qui étouffent dans les cases que nous avons l'habitude de manier sans y penser, et qui aspirent à vivre, simplement, en retrouvant un peu d'air.

Vraiment, lisez La mère d'Eva ! Et laissez-vous bouleverser par ce texte très violent, très fort, et très beau !!

« Je suis là Eva, je suis à côté de toi. Je suis assise dans le couloir froid à côté du bloc opératoire où tu es étendue, nue, pour la dernière fois fille, enfant, femme.

Tu ne m'entends pas et tu ne me vois pas mais je suis là. Je t'ai amenée au bout du monde pour te faire démembrer comme un agneau sacrificiel et je vais rester là jusqu'à l'accomplissement de ce sacrifice extrême. Jusqu'à ce que tu ne sois plus toi et qu'il y ait à ta place un être nouveau. »

Une mère parle à sa fille entre les murs d'une clinique serbe. Eva vient juste d'avoir dix-huit ans et elle attend ce moment depuis qu'elle est née. Elle veut changer de sexe en se soumettant à l'intervention qui fera d'elle ce qu'elle s'est toujours sentie : un homme.

En un dialogue sans réponses, suspendu entre l'imaginaire et le réel, la mère d'Eva raconte leur vie jusqu'à ce moment. Elle refait le chemin comme si elle s'aventurait sur une terre étrangère, en quête d'une erreur de sa part qui aurait tout précipité. Sa voix est concrète, touchante ; elle parle sans fard d'un combat sans vainqueur ni vaincu, où la défaite n'existe pas, où la forme la plus pure de l'amour doit lutter pour comprendre, pour accepter.
Dans une clinique serbe, Eva, 18 ans, attend avec impatience l'opération qui va lui permettre de changer de sexe et de devenir un homme. Sa mère initie un dialogue et retrace le chemin qu'elles ont parcouru jusqu'à ce jour. Après avoir vainement tenté de trouver un responsable au choix de sa fille, elle a fini par l'accepter, mue par son amour. Premier roman. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 217 pages
Poids : 344 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35720-516-1
EAN : 9782357205161