La modernité chez Django : l'influence du be-bop sur le langage de Django Reinhardt, entre 1947 et 1953
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 142 pages
Poids : 300 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782913898165

La modernité chez Django

l'influence du be-bop sur le langage de Django Reinhardt, entre 1947 et 1953

de

chez Mémoire d'Oc

Collection(s) : Mémoires du jazz

Paru le | Broché sous jaquette 142 pages

Tout public

21.00 Indisponible

Quatrième de couverture

Présentation du titre

La période couvre les six dernières années de la vie de Django notamment celle où il joua avec divers boppers à Saint-Germain-des-Près. L'intérêt de ce mémoire est technique et esthétique.

Il décortique la structure musicale de certains morceaux choisis par l'auteur pour une analyse en profondeur des procédés d'expression de l'artiste. Il faut être musicien et lecteur de partitions pour apprécier complètement cet ouvrage.

Il montre cependant L'intérêt qu'il y aurait à étudier historiquement et sociologiquement le phénomène « moderne » bien ciblé ici musicalement, pour mettre en valeur toute la richesse esthétique de ce grand musicien européen à redécouvrir dans sa modernité naissante trop souvent passée sous silence dans les nombreux articles et ouvrages qui lui ont jusque là été consacrés.

L'auteur fait également une mise au point sur l'emploi de certaines expressions « jazz manouche » ou « jazz gitan » qui lui semblent inadéquates pour qualifier la musique de Django.

Revenu des États-Unis avec de nouveaux sons dans la tête, Django passera les dernières années de sa vie à les exploiter à sa façon, recherchant en France des musiciens d'avant-garde avec qui il allait pouvoir s'exprimer dans le be-bop.

Sa mort prématurée l'empêchera de pousser plus loin ses expériences dans la modernité ambiante, mais l'auteur a pu déterminer clairement les prémices de cette modernité dans ses derniers enregistrements.