La paix en Westphalie (1648) : une histoire sociale, XVIIe-XVIIIe siècle
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 447 pages
Poids : 546 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782701129778

La paix en Westphalie (1648)

une histoire sociale, XVIIe-XVIIIe siècle

de

chez Belin

Collection(s) : Histoire et société

Paru le | Broché 447 pages

Public motivé

27.70 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Comment s'unir sur une formule de paix, justifier l'accord et gérer l'héritage du désaccord sans succomber à nouveau à la violence ? Les interrogations des contemporains de la guerre de Trente Ans (1618-1648) ne nous sont pas étrangères. Ce livre questionne la paix de Westphalie (1648), envisagée non pas dans la perspective des relations internationales, mais selon une histoire sociale du politique menée sur le long terme. Loin d'être l'objet d'une discussion seulement érudite, l'intuition et la nostalgie de la paix s'imposèrent en effet dès le début de la guerre. Quand le fracas des armes s'apaisa enfin, les Allemands cherchèrent à reconstruire un Etat pluriconfessionnel, et s'attachèrent à oublier la violence tout en forgeant des souvenirs communs pour se pardonner mutuellement. Jusqu'à la fin de l'Ancien Régime (1806), ils célébrèrent ainsi la concorde retrouvée, tout en préservant la mémoire des haines passées. Grâce à l'utilisation de sources inédites, cet ouvrage jette un regard neuf sur l'Allemagne méconnue des XVIIe et XVIIIe siècles.

Biographie

Claire Gantet, ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (Cachan), agrégée d'histoire, est maître de conférences en Histoire moderne à l'université Paris I - Panthéon Sorbonne.