La passe imaginaire
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 422 pages
Poids : 420 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9782070776931

La passe imaginaire

de

chez Verticales

Paru le | Broché 422 pages

22.90 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Jean-Luc Hennig


Quatrième de couverture

«Voici les lettres intimes que j'ai reçues, en dix ans, d'une des femmes les plus rares que j'aie eu à connaître. Ces lettres racontent sa vie du jour et de la nuit, ses clients (immigrés turcs ou arabes, pour la plupart), ses rêveries de vieillesse, ses amants imaginaires, ses coups de gueule, ses imprécations contre Dieu, ses verres de royal-kadir, ses maladies à répétition, ses usures. Même si Grisélidis se dit encore prête à tout pour les hommes, prête à tout pour l'amour. Et surtout si elle rit de tout. Férocement. Grisélidis a peut-être le bonheur de la désespérance. C'est en tout cas sa dignité.»

J.-L. H.

OEuvre maîtresse de Grisélidis Réal, La Passe imaginaire est le fruit d'une correspondance entretenue de l'été 1980 à l'hiver 1991 avec Jean-Luc Hennig. Ce document sur la prostitution au quotidien dévoile le panorama secret de la misère sexuelle masculine avec rage, crudité et tendresse. Au fil des lettres, l'autoportrait de cette P... irrespectueuse met à jour les autres femmes qui vivent en elle : la grande voyageuse, la lectrice éclectique, l'amoureuse passionnée, la sociologue amateur, l'altruiste libertaire et l'épicurienne raffinée.

Biographie

Grisélidis Réal (1929-2005), née à Lausanne, passe son enfance en Égypte et en Grèce avant de s'inscrire aux Arts décoratifs de Zurich. Divorcée, mère de quatre enfants, elle commence à se prostituer au début des années 60, en Allemagne, avant de devenir la fameuse «catin révolutionnaire» des mouvements de prostituées des années 70. Elle est l'auteur, chez Verticales, du récit autobiographique Le noir est une couleur et de Cornet de bal d'une courtisane.

Les Sphinx, second volume de cette correspondance, paraît simultanément aux mêmes éditions.

Du même auteur : Grisélidis Réal