La première pierre
facebook google+ twitter

La première pierre

de

chez Phébus

Collection(s) : Littérature étrangère

Paru le | Broché sous jaquette 761 pages

Grand format Livre broché
26.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du danois par Nils C. Ahl


()

Un bataillon danois dans la guerre afghane... Premiers soldats depuis des générations à se trouver sur un terrain de guerre, mi-aventuriers, mi-humanitaires, ils vont très vite déchanter. Pris entre une éthique protestante très formaliste et le danger sans visage qui rôde, le huis clos militaire va prendre une tournure très inattendue. Le très grand roman des guerres orientales contemporaines !

Chronique Page des libraires, rédigée par Lucie Sawina Librairie Nouvelle (Asnières)

Ils sont jeunes et inconscients. De cette guerre dans laquelle ils se jettent, ils ne savent pas grand-chose. Ils sont volontaires pour aller se battre loin de leur pays, le Danemark, en Afghanistan. Dans un premier temps, c’est l’attente, rien ne se passe. Ils rêvent de gloire sur les champs de bataille et d’héroïsme entre soldats, inspirés par les jeux vidéo. La guerre ils ne la connaissent que par ce biais. Mais bientôt, c’est la réalité qui les rattrape et avec elle, les combats. Leurs rêves d’héroïsme bientôt s’effacent, il faut juste tenir, ne pas mourir, essayer de comprendre cette situation qui leur échappe. La mort, la trahison, l’amitié et le courage se confondent. Il faut rentrer, partir, s’enfuir, échapper à cette guerre sans fin, ce désert sans espoir et, surtout, ne pas perdre sa dernière part d’humanité, celle qui les fera tenir debout, encore. Un roman sec au plus près des émotions. Carsten Jensen nous expose la guerre et ses interrogations sur le monde contemporain et les contradictions qui en découlent.

« Ils ont quitté un continent pour atterrir à mi-chemin d'un autre. Des montagnes, des déserts, des fleuves et des mers. Des points dans le désert signalent un village. Le Danemark pourrait tenir tout entier ici, enclos entre deux chaînes de montagnes. Ils n'ont pas remarqué qu'ils quittaient l'espace aérien iranien pour franchir la frontière afghane - mais qu'est-ce qu'une frontière à dix kilomètres d'altitude ? »

« Sept cents pages haletantes, [...] un tour de force, dans la continuité des grands classiques de la littérature de guerre. [...] La première pierre est un livre promis à une longue vie - dans la conscience de chacun de ses lecteurs. »
Berlingske

Entraînés par un charismatique chef de section au passé mystérieux, une trentaine de jeunes militaires danois se perdent dans le désert afghan en ce début de XXIe siècle. Ils vont connaître la trahison, l'errance, le désespoir d'une guerre sans fin. Porté par une langue simple, à hauteur d'homme, La première pierre utilise les codes du roman d'aventure et du thriller d'espionnage pour revisiter le mythe du Grand Jeu.
Des jeunes militaires danois, hommes et femmes, se portent volontaires pour partir en Afghanistan dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité sous l'égide de l'OTAN. Dans la province de Helmand, ils végètent d'abord dans une drôle de guerre à laquelle ils ne comprennent rien avant de sombrer dans un indescriptible cauchemar. Prix Transfuge du meilleur roman scandinave 2017. ©Electre 2019
Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 761 pages
Poids : 904 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7529-1079-0
EAN : 9782752910790