La psychologie des foules : recueil de textes, XIXe et XXe siècles Lire les informations techniques

La psychologie des foules : recueil de textes, XIXe et XXe siècles

chez L'Harmattan

Broché 198 pages
Paru le 19/09/2007
19,00
Indisponible

Le XIXe siècle est notamment marqué par une littérature fascinée par les passions collectives. Le peuple devient un personnage à part entière. Il est présenté comme souffrant ou héroïque - pensons aux Misérables de Victor Hugo, aux Mystères de Paris d'Eugène Sue ou encore au Germinal d'Émile Zola. Il peut même être porteur d'une vérité historique, si l'on en croit Marx. Cet objet de fascination devient source de peur lorsqu'il est fait référence aux foules ou aux crimes de celles-ci.

La littérature va s'emparer de ce thème des foules - foules criminelles, hordes révolutionnaires, massacres collectifs, passions incontrôlées du peuple, violence collective - et créer un imaginaire angoissé à partir de la réalité sociale. Une véritable psychose de la foule va se mettre en place.

Cette psychose atteindra son paroxysme dans l'oeuvre d'Hippolyte Taine dont les travaux, mêlant histoire et psychologie, ont fortement influencé par la suite les défenseurs d'une psychologie des foules (Scipio Sighele, Gustave Le Bon, Gabriel Tarde, Henri Fournial...).

Quinze textes, de 1877 à 1912, sur les foules et la psychologie des foules - dont certains inédits ou difficilement accessibles - sont présentés ici. Une introduction historique permet de resituer ces documents dans leur contexte et de présenter les controverses scientifiques de l'époque.

La psychologie des foules chez L'Harmattan
Indisponible