La Renaissance, des années 1470 aux années 1560 : enjeux historiographiques, méthodologie, bibliographie commentée
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 126 pages
Poids : 216 g
Dimensions : 17cm X 25cm
Date de parution :
EAN : 9782200263645

La Renaissance, des années 1470 aux années 1560

enjeux historiographiques, méthodologie, bibliographie commentée

chez Armand Colin

Collection(s) : Guide pour les concours

Paru le | Broché 126 pages

Licence

20.00 Indisponible

Caroline Callard, Olivier Chaline, Yann Lignereux, Alain Tallon


Quatrième de couverture

La nouvelle question d'histoire moderne proposée à l'Agrégation et au Capes d'histoire, La Renaissance (des années 1470 aux années 1560), frappe par son ampleur et par l'immensité de la bibliographie. Elle a également pour caractéristique de franchir les frontières habituelles de l'histoire médiévale et de l'histoire moderne, ce qui permet de mieux réfléchir à ce concept de «Renaissance», afin d'en mesurer la pertinence dans tous les domaines.

Le présent ouvrage ne veut être ni un manuel, ni un recueil de contributions, ni même une bibliographie exhaustive. Il a pour but de servir de guide et de proposer des démarches de travail.

Biographie

Jean-Pierre Poussou est professeur à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Ses travaux portent sur l'histoire économique et sociale, et sur les pays britanniques. Il est l'auteur notamment de La Terre et les paysans, Paris, CNED/SEDES, 1999.

Caroline Callard est maître de conférences à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Spécialiste de l'histoire de l'Italie et de l'histoire culturelle, elle est l'auteur d'une thèse intitulée Storia Patria. Histoire, pouvoir et société à Florence, au XVIIe siècle (à paraître).

Olivier Chaline est professeur à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) où il assure les enseignements consacrés à l'histoire des pays germaniques et des pays d'Europe centrale. Il est l'auteur de La bataille de la Montagne Blanche, Paris, Noesis, 2000.

Yann Lignereux est ATER à l'Université de Picardie (Amiens). Spécialiste d'histoire politique et culturelle de la France moderne, il est l'auteur d'une thèse intitulée Lyon (1594-1654). Un portrait politique, à paraître aux éditions Champ Vallon.

Alain Tallon est maître de conférences à l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Ses travaux portent sur l'histoire religieuse des XVIe et XVIIe siècles et sur l'histoire italienne. Il est notamment l'auteur d'une thèse intitulée La France et le concile de Trente (1518-1563), Rome, 1997.