La République et les sauveurs : la France a-t-elle encore besoin d'un homme providentiel ?

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 347 pages
Poids : 348 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7021-8456-1
EAN : 9782702184561

La République et les sauveurs

la France a-t-elle encore besoin d'un homme providentiel ?

de

chez Calmann-Lévy

Collection(s) : Liberté de l'esprit

Paru le | Broché 347 pages

Tout public

20.90 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Depuis plus de deux siècles, la France est une république. Pourtant, notre histoire n'a cessé de voir ressurgir les hommes providentiels, s'autoproclamant « sauveurs de la nation » : Napoléon I et III, Pétain, de Gaulle, sans même parler du général Boulanger ; des hommes ambitieux, issus du monde militaire, persuadés d'être investis de la mission de guider la nation dans son histoire, capables d'en persuader les autres, et entretenant avec le peuple une relation directe par-delà les institutions représentatives.

Dans La République et les sauveurs, Gérard Grunberg raconte l'histoire de ces hommes habités d'une ambition césarienne et explique comment leur figure s'est durablement installée dans notre culture politique comme dans la pratique de nos institutions.

Emmanuel Macron s'inscrit-il dans cette tradition politique ? Sommes-nous sortis de l'ère des sauveurs ? Les actuels leaders populistes sont-ils de nouveaux césars ?

Biographie

Gérard Grunberg est directeur de recherche émérite au CNRS. Il a été directeur scientifique de Sciences Po Paris et membre du cabinet de Michel Rocard, Premier ministre. Il est directeur de la revue en ligne Télos. Il est à la tête d'une oeuvre importante dans le domaine des sciences politiques, comptant plus d'une dizaine de titres dont : Les socialistes français et le pouvoir, avec Alain Bergounioux (Fayard, 2005), La Loi et les Prophètes (CNRS éditions, 2013), Napoléon Bonaparte (CNRS éditions, 2015).

Du même auteur : Gérard Grunberg