La sculpture et ses remplois
facebook google+ twitter

La sculpture et ses remplois

de

chez Ausonius

Collection(s) : L'atelier du sculpteur, n° 1

Paru le | Relié 348 pages

Public motivé

Grand format Livre relié
43.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

La sculpture et ses remplois

Actes des IIes rencontres autour de la sculpture romaine

Dans ce volume, nous publions les résultats des IIes rencontres autour de la sculpture romaine qui ont eu lieu à Arles, les 28 et 29 octobre 2016. Ces rencontres biennales sont organisées dans le cadre d'un accord de collaboration signé entre le Centre Camille Jullian (Unité Mixte de Recherche CNRS et Aix Marseille Université), connu pour ses spécialistes dans le domaine de la sculpture antique, et le Musée Départemental Arles Antique, où est conservée une des plus riches collections de sculptures antiques en France.

Au fil des pages, le lecteur pourra nourrir et approfondir sa réflexion sur deux thèmes principaux. Dans le premier ensemble thématique, les spécialistes ont envisagé la plupart des aspects d'un phénomène majeur de l'Antiquité, à savoir le remploi dans la sculpture, que l'on observe dans toutes les villes de l'Empire romain et qui concerne l'économie du marbre, matériau cher, parfois même luxueux, selon son origine. À partir du IIIe siècle de notre ère, les blocs des bâtiments plus anciens sont recyclés dans de nouveaux édifices, pour des raisons économiques, mais pas seulement. La sculpture ne fait pas exception : les statues, les reliefs (Arc de Constantin) sont remployés, après des modifications plus ou moins importantes. Certains portraits d'empereur, mais aussi de privés anonymes sont également retravaillés et remployés. Qui plus est, des blocs architecturaux sont recyclés en statues, portraits, sarcophages etc. Pour apprécier pleinement la raison d'être de la pratique du remploi en sculpture, nous avons abordé quelques questions essentielles : où, à quel endroit remploie-t-on ? Que remploie-t-on en sculpture ? Comment procède-t-on ? Quel est le but poursuivi ? Comment peut-on interpréter ce phénomène ?

Le deuxième thème porte sur des découvertes récentes de sculptures majeures en France (Strasbourg-Koenigshofen, Marseille, Mandeure, Nîmes, Val-Bruant à Arc-en-Barrois), mais également à l'étranger : en Grèce (Délos, Dion, Beroia et Thessalonique), en Espagne (Musée du Prado, Musée archéologique de Catalogne), en Autriche (Kunsthistorisches Museum de Vienne), dans le Grand-Duché de Luxembourg (Titelberg), ou encore en Grande-Bretagne.

Ce volume qui réunit 24 études, dont 3 en anglais, dues à la plume de spécialistes de sculpture antique français et étrangers et accompagnées de nombreuses illustrations en couleur et en noir et blanc s'adresse au public averti, mais également à tous ceux qu'intéresse la transformation de produits déjà utilisés, activité nouvelle communément appelée recyclage dans notre société. Ces études pointues, en mettant en lumière une pratique millénaire, peuvent apporter de nouvelles connaissances à l'homme du XXIe siècle sur ce phénomène qui nous préoccupe depuis quelques décennies.
Durant l'Antiquité, le remploi du marbre est un phénomène répandu dans l'Empire romain par souci d'économie, le marbre étant un matériau coûteux voire luxueux. La seconde partie de l'ouvrage est consacrée aux découvertes récentes de sculptures majeures en France, en Espagne, en Autriche ou encore en Grande-Bretagne. ©Electre 2020
Format : Relié
Nb de pages : 348 pages
Poids : 1922 g
Dimensions : 23cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35613-331-1
EAN : 9782356133311