La vie après la mort
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 337 pages
Poids : 529 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
EAN : 9782825116579

La vie après la mort

de

chez Age d'homme

Paru le | Broché 337 pages

Public motivé

25.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit du grec par Jean-Louis Palierne


Quatrième de couverture

Dans un monde que l'angoisse taraude, l'homme contemporain ressent avec toujours plus d'acuité la nécessité de trouver une réponse à son questionnement sur le sens de la vie et de la mort.

Le livre du métropolite Hiérothéos Vlachos vient rappeler aux hommes de notre temps ce qu'est l'enseignement de notre Eglise - c'est-à-dire l'enseignement de la Révélation que le Seigneur a déposée dans son Eglise, et qu'elle transmet jusqu'à nous - sur cette question. Corps étranger pour toutes les idéologies fallacieuses de tous les temps - qu'il s'agisse des philosophies de l'antiquité, des fausses religions, des systèmes politico-idéologiques, ou bien du spiritisme ou du scientisme matérialiste - la Révélation a toujours dû s'affirmer, tout au long de l'Histoire de l'Eglise, dans les luttes qu'ont dû soutenir les Pères de l'Eglise et dans les débats des Conciles œcuméniques. Et tout cela n'est pas autre chose que l'approfondissement et l'explication de cette stupéfiante Révélation, la Bonne Annonce (l'Evangile) de la condescendance divine, la bienveillance de Dieu envers les hommes manifestée par la naissance, la vie, l'enseignement, la mort et la résurrection de Jésus Christ.

Nous voilà bien loin de cette odieuse théorie de la culpabilité et de la satisfaction que nous devrions rendre à Dieu, obsession qui a tant empoisonné l'esprit des Occidentaux. En vérité, les premières victimes de l'orgueil et de l'hérésie de l'Occident, de sa rationalité scolastique, de son scientisme, de son moralisme, de son spiritualisme et de toutes ses utopies normalisatrices, ce sont bien les Occidentaux eux-mêmes. La vérité de la Révélation divine restant camouflée sous des habits d'emprunt, beaucoup d'Occidentaux vont chercher du côté de l'islam ou du bouddhisme. Nos contemporains n'ont pas encore retrouvé l'enseignement de l'Eglise orthodoxe qui seul peut les conduire à la liberté spirituelle. C'est pourquoi le livre du métropolite Hiérothéos Vlachos vient à son heure. L'enseignement de l'Eglise n'est pas le fruit d'une spéculation théorique, il procède de l'expérience de la Révélation que le Seigneur a déposée dans son Eglise, et que trop longtemps les spéculations scolastiques occidentales ont tenté d'occulter.

Jean-Louis Palierne