La vie des prisonniers de guerre en Bohême
facebook twitter

La vie des prisonniers de guerre en Bohême

1940-1945
l'histoire du Stalag IV C et de ses Kommando

de

chez L. Guillet

Paru le | Broché 271 pages

Tout public

Grand format Livre broché
22.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de M. Christophe Woehrle


La vie des prisonniers de guerre en bohême

L'histoire du Stalag IV C et de ses Kommando

1940 / 1945

Le 10 mai 1940, le IIIe Reich met fin à la « drôle de guerre » et déclenche l'offensive. Après six semaines de combat et la capture de 1 800 000 soldats, l'armistice est signé.

Parqués ça et là, puis disséminés dans des Frontstalag, quelque 1 600 000 prisonniers de guerre français sont transférés outre-Rhin. Parmi eux, près de 20 000 P.G. rejoignent le Stalag IV C et ses Kommando, seul camp à avoir été ouvert en Bohême.

Éloigné des siens le P.G. attend la lettre de l'épouse, de la fiancée, le colis qu'il partagera avec ses copains. Il entretient, promiscuité oblige, des rapports complexes avec les Posten, les travailleurs et autres prisonniers étrangers, mais également avec la population.

Au fil des années, la vie intellectuelle, culturelle, spirituelle et sportive s'organise, permettant au captif de ne pas sombrer. Il garde l'espoir d'un rapatriement ou de la Relève.

Le prisonnier se veut réfractaire, gréviste, dissident voire résistant contre la politique de propagande, de collaboration et lors de la transformation.

Paré à toute évasion, le P.G. ne se prive pas de clamer : « Plus ça ira mal, mieux ça ira ! » alors que la région dite des Sudètes est la cible privilégiée des bombardiers alliés.

Libéré le 8 mai 1945 par l'Armée rouge, il reprend le chemin de la France...
Après l'armistice de 1940, près de 1.600.000 prisonniers de guerre français sont transférés outre-Rhin. Parmi eux, 20.000 rejoignent le Stalag IV C et ses Kommando, seul camp à avoir été ouvert en Bohême. L'auteur décrit leurs conditions de vie sur place. ©Electre 2021

Philippe H. le 03/02/2021

Très bon et bien construit

Un ouvrage qui devrait être dans toutes les familles, pour ne pas oublier La souffrance du prisonnier de guerre 39-45 et aussi 14-18, en ces temps ou le Français se plaint de son manque de liberté. Nous avons de quoi manger, s'habiller et travailler sans contrainte avec un salaire décent . Ne pas oublier et découvrir ce qu'étaient les camps de prisonniers nazis c'est ce que ce livre raconte s'appuyant sur les témoignages des PG qui n'ont pas tous racontés leurs calvaires à leurs proches.

Format : Broché
Nb de pages : 271 pages
Poids : 454 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-918588-08-5
EAN : 9782918588085