La ville dont la cape est rouge
facebook google+ twitter

La ville dont la cape est rouge

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Babel, n° 1577

Paru le | Broché 184 pages

Poche Livre broché
6.90 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

roman traduit du turc par Esin Soysal Dauvergne


La ville dont la cape est rouge

Ozgür, une jeune étudiante istanbuliote, arrive un jour à Rio en pensant loger chez un universitaire. Un taxi la conduit à l'adresse indiquée, où, malheureusement, on ne l'attend pas. Seule dans cette ville débordante de sensualité mais aussi de terreurs, elle décide de rester. Alors commence pour elle une initiation par la chute.

Chaque jour, la violence se rapproche et la pauvreté l'étouffe, mais Ozgür repousse la peur, contourne la mort, puis l'apprivoise. Chaque jour, le vertige l'attire, vers le fond, vers le coeur même de Rio de Janeiro, labyrinthe sublime cachant derrière son masque de carnaval une créature monstrueuse qui va révéler la jeune femme à elle-même : elle écrira un livre.

Hymne à la fragilité de l'homme dans son propre enfer, La Ville dont la cape est rouge a été salué, dès sa publication en 1998, comme un chef-d'oeuvre.
Ozgür, une jeune étudiante stambouliote, part pour Rio de Janeiro. Incapable de résister aux tourments de cette ville, la jeune fille de bonne famille se laisse aller aux pires excès et se noie dans la violence des favelas. Elle finit par devenir l'une des millions de sans-abri de Rio. Entre la peur, la solitude, la misère et la déchéance, elle trouve la force d'écrire un livre. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 184 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-11354-4
EAN : 9782330113544

Du même auteur : Asli Erdogan