Le bouc émissaire selon Stephan Goldrajch
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 111 pages
Poids : 272 g
Dimensions : 17cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-87572-030-6
EAN : 9782875720306

Le bouc émissaire selon Stephan Goldrajch

de ,

chez CFC

Collection(s) : L'impatient

Paru le | Broché 111 pages

Tout public

18.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

photographies Myriam Rispens | traduit du français Myriam Rispens


Quatrième de couverture

« Je suis dans mon atelier, entouré de grands sacs contenant des créatures, des dizaines de masques, des années de carnets de notes et de dessins [...]. Mon regard s'arrête sur l'un d'eux, bleu avec des lanières jaunes, un sac Ikea, Frakta je crois. Dans le sac : [...] tout ce qui nia servi à façonner mon Bouc émissaire. Un costume à taille humaine de près d'un mètre nonante de hauteur tou ! de même... Dans la culture judéo-chrétienne, le bouc émissaire [...] expie les fautes d'un peuple entier, ça fait beaucoup de fautes à porter tout seul. Comment un être vivant peut-il être réduit à cela ? C'est violent. En tant que plasticien j'ai voulu donner forme à cette créature [...] », dont les incroyables aventures vous sont ici contées.
Stephan Goldrajch


« I am in my studio, surrounded by large bags containing creatures, dozens of masks, years of notebooks and drawings [...]. I look at one of the bags, it is blue with thin yellowish straps, an Ikea bag, Frakta I believe it is called. In the bag : [...] the ingredients of my Scapegoat, a man-sized costume. A huge man : one metre ninety tall at least... In Judeo-Christian culture, the scapegoat [...] carries all the sins of men [...]. Expiating the faults of an entire population represents an incredible amount of faults to carry. How can a living creature be forcibly reduced to this ? It is brutal. As an artist I wanted to give a shape to this creature. » This book tells us its incredible adventures.
Stephan Goldrajch

Du même auteur : Stephan Goldrajch


Du même auteur : Myriam Rispens