Le bureau des atrocités
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 378 pages
Poids : 458 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782221099773

Le bureau des atrocités

de

chez R. Laffont

Collection(s) : Ailleurs et demain

Paru le | Broché 378 pages

22.50 Indisponible

traduit de l'anglais par Bernard Sigaud


Quatrième de couverture

On vous a menti sur toute l'histoire contemporaine.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les nazis ont failli l'emporter grâce à leurs sacrifices humains et leurs évocations des puissances ténébreuses qui rôdent derrière la porte d'autres univers.

L'informaticien Bob Howard (dont le nom semble inspiré du premier prénom de H. P. Lovecraft) a été engagé de force au Bureau des Atrocités, dit aussi la Laverie Centrale, parce qu'il a eu le malheur d'explorer des archives qui auraient dû être effacées. Et d'y apprendre la thaumaturgie mathématique.

En effet, la Laverie, le plus secret des services secrets britanniques, veille à ce que certains théorèmes qui ouvrent l'accès sur d'autres univers ne soient jamais redécouverts. Elle enquête accessoirement sur tous les phénomènes étranges aux fins de les résorber. Ce qui n'exclut pas la bureaucratie la plus tatillonne.

Howard est l'un de ses agents qualifiés action.

Précisément, il lui faut aller aux États-Unis récupérer un chercheur auquel semblent s'intéresser des terroristes. Une chercheuse plutôt, rousse aussi flamboyante qu'intelligente.

Et Howard se retrouve sur la piste de l'Ahnenerbe, le plus mystérieux des organismes nazis, qui aurait survécu un demi-siècle sur un autre monde, dans un autre univers. Grâce peut-être à l'aide d'entités à côté desquelles Cthulhu est un gentil mickey.

Issu d'un croisement improbable entre James Hadley Chase, Ian Fleming et H.-P. Lovecraft, X-Files et Men in Black, ce roman déplace les frontières entre genres. Et Charles Stross s'y montre désopilant autant que terrifiant.