Le Canard enchaîné, 101 ans : un siècle d'articles et de dessins. Le roman du Canard
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 629 pages
Poids : 2186 g
Dimensions : 23cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-02-136971-7
EAN : 9782021369717

Le roman du Canard

un siècle d'articles et de dessins

de

chez Seuil

Paru le | Broché 629 pages

Tout public

Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Marc Rauscher Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

En octobre 2016, Le Canard enchaîné célébrait une deuxième fois son centenaire (il avait connu une publication erratique en 1915) en publiant un remarquable volume compilant un siècle de révélations et de dessins. Certains auraient pu croire que, vu son âge canonique, le volatile allait s’assagir mais c’était mal connaître les journalistes pugnaces qui y officient et ses mordants caricaturistes. Les éditions du Seuil rééditent (pour un prix moindre) l’ouvrage, augmenté d’une rétrospective de l’année écoulée. Avec ce précieux codex, un siècle d’histoire politique française s’offre à nous. Seront évoquées les affaires les plus cocasses soulevées par le journal : les diamants de Bocassa, la mort de Mgr. Daniélou ou la présidentielle 2017. Bien entendu, l’esprit des grandes plumes du Canard et des caricaturistes qui ont fait sa renommée (entre autres Lap et le regretté Cabu) sera convoqué. Un livre indispensable pour ceux qui, chaque semaine, attendent leur hebdomadaire satirique.

Quatrième de couverture

Le Canard enchaine 100 ans

Né dans le fracas de l'été 1916, en pleine Première Guerre mondiale, Le Canard enchaîné fait clairement le choix, dès son premier numéro, de rire et faire rire de ce qui est à pleurer : « Mon premier mouvement, quand je vois quelque chose de scandaleux, répétait son fondateur Maurice Maréchal, est de m'indigner, mon second mouvement est d'en rire. C'est plus difficile, mais autrement plus efficace. »

Bataillant contre toutes les censures, contre les « bourrages de crâne », les intolérances, les abus de pouvoir et les mensonges d'État, le journal, fidèle à cette ligne, a traversé gaillardement un siècle d'histoire en n'épargnant aucune autorité. Il est resté indépendant, n'appartenant qu'à ses salariés. « L'hebdomadaire satirique paraissant le mercredi » ne vit depuis cent ans que de ses lecteurs. Sans publicité, il a su sauvegarder, sous trois républiques, les moyens d'une indépendance économique et donc d'une liberté qui font aujourd'hui figure d'exception.

C'est de cet « esprit Canard », désormais séculaire, que plus de deux mille articles et dessins réunis dans ce livre retracent l'histoire. De son côté, l'écrivain Patrick Rambaud, chargé d'assurer la chronique d'un siècle de Canard, a choisi d'en faire un roman, riche d'anecdotes savoureuses et de personnages hauts en couleur.

Et pour la bonne bouche, cette nouvelle édition propose un bonus sur quelques événements retentissants survenus après le centenaire...