Le chant des remparts : voyage à travers La légende d'un Prince : le conte d'un atelier d'enfants du ghetto de Lodz
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 390 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 17cm X 25cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-912553-12-6
EAN : 9782912553126

Le chant des remparts

voyage à travers La légende d'un Prince
le conte d'un atelier d'enfants du ghetto de Lodz

de

chez Editions Lichma

Collection(s) : Art, histoire et mémoire

Paru le | Broché 390 pages

Public motivé

32.00 Indisponible

message d'Elie Wiesel | préface de Franklin Rausky


Quatrième de couverture

Inspiré par cette aventure pédagogique, Le Chant des Remparts, est un essai sur La Légende d'un Prince, précédé d'une nouvelle traduction du conte. Créée en 1943, au coeur de la période la plus tragique de notre Histoire, dans un atelier de confection du ghetto de Lodz, avec la contribution d'enfants qui y travaillaient, cette oeuvre vibrante d'espoir nous parle d'une éperdue quête de liberté. Le Chant des Remparts vous entraînera dans un voyage où bruissent les voix de jeunes diaristes et autres chroniqueurs du ghetto de Lodz, tous animés par le souci d'échapper à l'horreur par l'écriture et celui de témoigner. Cet essai s'attache à explorer, à travers ces lectures croisées, les résonances entre leurs écrits consignés au jour le jour et les accents de La Légende. Ainsi, tout en se présentant comme un hommage au directeur des ateliers de confection, Léon Glazer, qui sauva temporairement la vie d'un grand nombre d'enfants en les employant dans son usine, ce conte livre un témoignage voilé sur les déportations massives vers les camps de la mort qui frappèrent le ghetto tout au long de l'année 1942. Mais cette étude montre également que La Légende d'un Prince, conte initiatique où s'entre-tissent le merveilleux et le réel, constitue un fragment unique de créativité dans lequel la souffrance sublimée est transformée en objet artistique et poétique. La résistance de l'esprit à l'oppression et au désespoir : un message qui nous inspire tous.

Le Chant des Remparts rend hommage aux enfants du ghetto de Lodz, aux auteurs de La Légende d'un Prince restés anonymes, à ces enseignants qui, en dépit de la terreur, ont, sous l'impulsion de Léon Glazer, animé ou encouragé des activités culturelles clandestines, faisant de la créativité un acte de résistance autant qu'un acte de foi dans le miracle de l'éducation, de la transmission et de la vie.

Biographie

Licenciée en Russe et professeur certifiée d'Anglais, Myriam Maman vit à Paris où elle enseigne l'Anglais depuis près de 30 ans. Passionnée de théâtre et de peinture, elle a, au début de sa carrière, mis en scène des contes pour enfants. Elle a abordé en 2011 et 2012 l'enseignement de la Shoah, avec ses élèves de Première, à travers l'étude d'un conte écrit et enluminé au ghetto de Lodz, en Pologne occupée sous le Troisième Reich. Ce travail a donné lieu à un recueil contenant l'étude menée en classe et les commentaires des élèves et à deux expositions dans l'école.