Le chant grégorien et la tradition grégorienne
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 514 pages
Poids : 874 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782825114636

Le chant grégorien et la tradition grégorienne

de

chez Age d'homme

Paru le | Broché 514 pages

Professionnels

28.00 Indisponible

Quatrième de couverture

Le chant liturgique de l'Eglise latine, qu'est-il réellement ? D'où vient-il, quelle est son histoire, que signifie-t-il aujourd'hui, comment l'interpréter ? Ces questions s'éclairent si l'on élargit le concept statique et fermé de «chant grégorien» en celui, dynamique et ouvert, de «tradition grégorienne», avec ses corrélats communs à toute tradition authentique : sacralité, oralité, archétypes, symbolisme, universalisme, créativité...

Pour un pareil sujet la description et l'analyse ne suffisent pas : il faut dépasser la surface des phénomènes, remonter des effets aux causes et replacer la musicologie dans l'humain, le concret, le sonore. A cette fin l'auteur rassemble d'innombrables données en dégageant leurs connexions apparentes ou cachées. Alors la vénérable cantilène devient le centre d'un vaste cercle englobant les chantonnements enfantins, les traditions ethniques et folkloriques proches ou lointaines, à côté des œuvres composées jusqu'à la postmodernité contemporaine. L'Occidental du XXIe siècle renoue ainsi avec ses racines musicales, et la «lettre morte» des vieux manuscrits reprend vie : les signes notés se transforment en subtiles inflexions vocales, la mélodie chantée retrouve la souplesse de son rythme déclamatoire, les modes se font couleurs pour l'oreille et langage de l'âme...

De nos jours musicologues et ethnomusicologues, chanteurs, compositeurs désencombrent le chemin de la vraie tradition grégorienne, celui qui la mène jusqu'à nous et nous conduit vers elle. Par là ils contribuent efficacement à ce «renouveau archaïque» et à cette «resacralisation du monde» considérés par beaucoup comme l'unique remède à la «crise du monde moderne» que diagnostiquait naguère René Guénon. Telle est la ligne dans laquelle s'inscrit le présent ouvrage ; l'érudition s'y subordonne à une quête de l'essentiel.

Biographie

Jacques Viret, né à Lausanne en 1943, est professeur de musicologie à l'Université Marc Bloch de Strasbourg. Il est l'auteur de nombreuses publications traitant notamment de musique médiévale et renaissante, et de musicologie non historique (esthétique, psychologie, pédagogie musicales).

Du même auteur : Jacques Viret