Le chaos de la démocratie américaine : ce que révèle l'émeute du Capitole : 6 janvier 2021

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 158 pages
Poids : 200 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-297330-7
EAN : 9782072973307

Le chaos de la démocratie américaine

ce que révèle l'émeute du Capitole
6 janvier 2021

de

chez Gallimard

Collection(s) : Le Débat

Paru le | Broché 158 pages

Public motivé

13.50 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Le chaos de la démocratie américaine

Ce que révèle l'émeute du capitole

Le 6 janvier 2021, une foule envahit l'enceinte du Congrès américain où représentants et sénateurs vérifient la validation de l'élection présidentielle. Cette insurrection effrénée et sans repères n'a rien aboli, rien créé, rien obtenu. Mais elle a frappé de stupeur et continue de hanter une Amérique plus que jamais « divisée contre elle-même ».

Au miroir de cet événement chaotique, ce livre interroge plusieurs tendances à l'oeuvre au sein de la démocratie américaine. Une polarisation partisane et identitaire qui rend une partie de l'Amérique étrangère à l'autre. La désintégration des normes héritées, des conventions et des usages qui ont longtemps gouverné la vie publique. Le rôle aussi de la post-vérité - et de la présidence Trump en particulier - dans l'escalade de la guerre culturelle à laquelle se livrent les Américains. Ou encore la convergence des extrêmes, « wokisme » et populisme, qui défient de conserve la démocratie au nom de ses propres principes.

Aujourd'hui comme hier, c'est en Amérique que ces ferments corrosifs se donnent le mieux à observer, dans le chaudron des passions qui agitent cette nation hospitalière aux expériences que les progrès de l'égalité ne cessent de suggérer à l'imagination. Les problèmes qui affectent notre démocratie sont, pour certains, de nature comparable, assez en tout cas pour qu'on veuille rechercher, à la faveur de l'émeute du 6 janvier, ce que l'Amérique peut encore nous apprendre sur nous-mêmes.

R. H.