Le connétable de Bourbon : le destin tragique du dernier des grands féodaux
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 280 pages
Poids : 456 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
EAN : 9782262013400

Le connétable de Bourbon

le destin tragique du dernier des grands féodaux

de

chez Perrin

Paru le | Broché 280 pages

Tout public


Quatrième de couverture

Aux yeux de générations de Français, Charles de Montpensier, duc de Bourbon et connétable de France, a fait figure de traître. Ce grand féodal avait trahi François Ier, après l'avoir brillamment servi à Marignan, et, passé du côté des ennemis de la France - Charles Quint, Henri VIII -, il avait contribué à la défaite et à la capture de son souverain à Pavie en 1525. Enfin, suprême infamie, il avait mené ses bandes de soudards jusqu'à Rome, leur promettant le pillage de la Ville éternelle. Lui-même avait péri en montant à l'assaut, en 1527.

L'histoire du connétable de Bourbon a toutes les allures d'une tragédie. Fermement éduqué par sa belle-mère Anne de Beaujeu, fille de Louis XI, promu par son mariage à la tête du dernier grand-duché susceptible de contrarier la construction de l'Etat capétien, Bourbon avait un goût irrésistible et un très grand talent pour la guerre. Ses qualités indisposèrent François Ier qui, pour plaire à sa mère la cupide Louise de Savoie, ordonna la saisie des domaines bourboniens. L'affaire était jugée d'avance et le connétable le comprit si bien qu'il se jeta dans une aventure politique qu'il ne put maîtriser. Admirable chef de guerre, grand féodal imbu des valeurs de son ordre, le connétable de Bourbon affronta un destin cruel qui fait de lui le grand maudit du XVIe siècle français et européen.

Biographie

Jean-Joël Brégeon est professeur d'histoire. Après avoir collaboré à plusieurs périodiques et publications encyclopédiques, il s'est consacré à des ouvrages proposant un éclairage nouveau sur des personnages ou des événements controversés : Carrier et la terreur nantaise (1987), L'Egypte de Bonaparte (1990), Les Grimaldi de Monaco (1993), Un rêve d'Afrique, les administrateurs coloniaux (1998).

Du même auteur : Jean-Joël Brégeon