Le Corbusier, un fascisme français
facebook google+ twitter

Le Corbusier, un fascisme français

de

chez Albin Michel

Paru le | Broché 284 pages

Grand format Livre broché
19.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

En ces temps-là, dans les années 1920 et 1930, certains
étaient attirés par le fascisme, et Le Corbusier était de ceux-là.
Les fascistes voulaient construire un monde régénéré, viril,
machiniste, hiérarchisé et autoritaire. L'architecte, lui, imaginait
des villes ultramodernes, au garde-à-vous, standardisées,
taylorisées. Des fourmilières à l'esthétique austère et hautaine
au service d'une nouvelle civilisation du travail. Ils étaient
faits pour s'entendre. Le Corbusier a publié ses théories dans
des revues violemment opposées à la démocratie et s'est lié avec
les idéologues les plus radicaux de la droite nationaliste. Il a
soutenu le régime pétainiste avant de terminer son parcours,
couvert de gloire, dans la France de l'après-guerre.

Pourquoi ce personnage aux rêves totalitaires, au cynisme en
béton armé, reste-t-il considéré comme le plus grand architecte
du XXe siècle ? Voilà ce que ce livre tente de comprendre à
l'heure où l'oeuvre de Le Corbusier est célébrée cinquante ans
après la disparition de cette grande figure de la modernité.
Le journaliste tente de comprendre la personnalité et la pensée politique de Le Corbusier, son admiration pour le fascisme, son soutien à Pétain et à la collaboration ainsi que ses positions eugénistes. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 284 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-31650-9
EAN : 9782226316509

Du même auteur : Xavier de Jarcy