Le jardin du mendiant
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 305 pages
Poids : 378 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-24306-5
EAN : 9782226243065

Le jardin du mendiant

de

chez Albin Michel

Collection(s) : Terres d'Amérique

Paru le | Broché 305 pages

21.50 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Canada) par Nathalie Bru


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Par Stanislas Rigot, Librairie Lamartine (Paris 16e)

Auteur canadien de 28 ans, Michael Christie arrive en France avec Le jardin du mendiant, son premier livre, recueil de neuf nouvelles qui, quoique très différentes dans leurs approches et leurs personnages, forment un ensemble d’une grande cohérence, cimenté par l’expression d’une humanité débordante – l’expérience de l’auteur dans le domaine social, notamment au service des sans abris et des malades mentaux de Vancouver, y est certainement pour quelque chose. Évoluant aux marges de la société, les protagonistes de ces histoires sont des femmes et des hommes marqués par une solitude toute contemporaine. Et si, parfois, les situations s’aventurent dans les extrêmes (ainsi Henry, pur camé, rencontre le fantôme d’Oppenheimer, père de la bombe revenu d’entre les morts pour étudier les effets du crack), jamais Christie ne fait œuvre de fable ou de démolition, s’inspirant en cela bien plus des blessures d’un Hubert Selby Jr. que des ruades d’un Palahniuk. « Je regarde l’ampoule irradier la pièce d’une lueur plus vive, j’ai les molaires qui grincent et je regrette de n’avoir personne à qui je pourrais demander pardon. »

Quatrième de couverture

C'est une nouvelle tragiquement drôle qui ouvre le formidable recueil de Michael Christie, classé parmi les meilleurs livres de l'année 2011 au Canada et récompensé par le Vancouver Book Award. Une femme seule appelle désespérément les secours, amoureuse d'un infirmier rencontré un soir de blues. Pour le retrouver, elle devra faire preuve de beaucoup d'imagination... jusqu'à frôler la mort.

Qu'il évoque un accro au crack dialoguant avec le fantôme d'Oppenheimer ou un vieil homme qui tente de renouer avec son petit-fils devenu SDF, Michael Christie ausculte le coeur et l'âme de Vancouver, ses solitudes anonymes et modernes, avec autant d'intelligence que d'humour. Un univers urbain qui nous ressemble étrangement.

Subtilité du regard, inventivité de l'écriture : ces nouvelles - inspirées en partie de l'expérience de l'auteur dans le domaine social - abordent la société contemporaine sous un angle résolument inédit. Michael Christie s'impose d'emblée comme l'un des grands espoirs de la littérature canadienne.