Le jeu des ombres
facebook twitter

Le jeu des ombres

de

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche, n° 33308

Paru le | Broché 258 pages

Poche Livre broché
7.40 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Isabelle Reinharez


Chronique Page des libraires, rédigée par AGATHE GUILLAUME, Librairie Millepages, Vincennes

Irene et Gil forment un couple fusionnel dont les rapports se fondent sur l’image de l’épouse que le mari, artiste, peint inlassablement. Irene réalise un jour que Gil lit son journal intime à son insu. Elle décide de l’abuser et se met à en écrire un à son intention (le rouge) et de cacher le vrai (le bleu) dans un coffre. Louise Erdrich reproduit alternativement des passages des deux carnets, ainsi qu’une voix à la troisième personne. C’est le point de départ d’une manipulation affective, c’est aussi le déclencheur des déchirements qui conduiront à un triste dénouement. En recourant à ce subterfuge, Irene espère conduire son mari à la quitter. Il s’accroche. Et les trois enfants du couple se trouvent aux premières loges du drame en train de se nouer.Au-delà de la folie amoureuse, ce roman fait la part belle à l’art. L’environnement a aussi son rôle avec la présence très forte de l’eau, ou des ombres qui suivent les personnages et renvoient à des croyances indiennes d’une grande beauté.

 

Gil est peintre, Irene écrivain. Ils ont trois enfants.
Irene a souvent servi de modèle à son mari.
Trop souvent, sans doute. Irene tient son journal
intime dans un agenda rouge. Lorsqu'elle découvre
que Gil le lit, elle décide d'en rédiger un autre,
un carnet bleu qu'elle met en lieu sûr et dans lequel
elle livre sa vérité. Elle continue néanmoins à écrire
dans l'agenda rouge, qui lui sert à manipuler
son unique lecteur. Une guerre psychologique
commence.

En faisant alterner les journaux d'Irene et un récit
à la troisième personne, Louise Erdrich témoigne,
une fois de plus, d'une prodigieuse maîtrise narrative.
Irene America, qui termine une thèse sur l'oeuvre de l'artiste G. Catlin, découvre que Gil, son mari, peintre, lit son journal intime. Elle entame alors un nouveau journal, qu'elle cache, et poursuit l'ancien, à travers lequel elle règle ses comptes avec son époux, à son insu. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 258 pages
Poids : 144 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-253-19482-8
EAN : 9782253194828

D'autres lectures pour vous x GleephTélecharger l’appli

Du même auteur : Louise Erdrich