Le Léopoldville, 1929-1944
facebook google+ twitter

Le Léopoldville, 1929-1944

un steamer belge devant Cherbourg

de , ,

chez les Ed. du Bout du monde

Collection(s) : Navires & aventures, n° 6

Paru le | Broché 48 pages

Tout public

Grand format Livre broché
13.00 Indisponible

photos de l'épave Nicolas Job


Cherbourg, 24 décembre 1944.

Le Léopoldville et le Cheshire, encadrés par 4 escorteurs, ont
embarqué 4 500 hommes la veille à Southampton. Le convoi
s'approche lentement du port, il a déjà subi deux alertes sous-
marines, il est 17h 30 et le sous-marin allemand U-486 est à
l'affût.

Une seule torpille causera la perte du Léopoldville, devenu
transport de troupes en 1940, autrefois l'un des plus prestigieux
paquebots de la célèbre Compagnie Maritime Belge.
Transportant passagers et marchandises de Belgique au Congo,
sa colonie, le navire effectua douze années durant la ligne
Anvers-Matadi puis, à l'instar d'autres navires, il servit la cause
alliée jusqu'à ce jour de Noël 44, où son naufrage emporta près
de 800 hommes.

Située à 5 milles au nord de Cherbourg, à près de 60 mètres de
fond, son épave impressionnante et légendaire est la plus belle
de la Manche.
Etude du parcours du Léopoldville, paquebot belge transformé en navire de transport de troupes et intégré à la flotte britannique. Après l'historique de ses voyages depuis 1929, les auteurs racontent l'entrée du bateau dans la Seconde Guerre mondiale et son torpillage par un sous-marin allemand U-486 au large de Cherbourg. Ils décrivent enfin l'épave du steamer, qui repose à 60 mètres de fond. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 48 pages
Poids : 180 g
Dimensions : 20cm X 26cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-917854-12-9
EAN : 9782917854129

Du même auteur : Patrick David


Du même auteur : Serge David