Le livre noir
facebook twitter

Le livre noir

sur l'extermination scélérate des Juifs par les envahisseurs fascistes allemands dans les régions provisoirement occupées de l'URSS et dans les camps d'extermination en Pologne pendant la guerre de 1941-1945
textes et témoignages

chez Solin

Paru le | Broché 1130 pages

Tout public

Grand format Livre broché
28.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduits du russe par Yves Gauthier, Luba Jurgenson, Michèle Kahn et al., sous la direction de Michel Parfenov


Le 22 juin 1941, les troupes allemandes envahissent l'Union soviétique. « L'opération Barberousse » est, aux yeux d'Hitler, le début de la guerre d'anéantissement du « judéo-bolchevisme ».

Alors que son armée est obligée de reculer, Staline accepte la création d'un Comité antifasciste juif. Au cours d'une tournée aux Etats-Unis, une délégation de ce comité rencontre Albert Einstein qui suggère que soient désormais consignées dans un « livre noir » les atrocités commises par les Allemands sur la population juive d'URSS.

Réalisée sous la direction d'Ilya Ehrenbourg et de Vassili Grossman, cette relation « sur l'extermination scélérate des Juifs par les envahisseurs fascistes allemands dans les régions provisoirement occupées de l'URSS et dans les camps d'extermination en Pologne pendant la guerre de 1941-1945 » est assez avancée en 1945 pour être envoyée au procureur soviétique du procès de Nuremberg, puis aux Etats-Unis où elle est publiée.

L'édition russe du « livre noir », elle, ne verra jamais le jour : d'abord censurée, elle sera définitivement interdite en 1947.

En 1952, les principaux dirigeants du Comité antifasciste juif sont condamnés à mort et exécutés d'une balle dans la nuque.

Après l'écroulement de l'URSS et grâce à Irina Ehrenbourg, la première édition intégrale en russe du Livre noir a enfin pu être publiée en 1993 à Vilnius.

El présente édition se veut le plus fidèle possible à ce livre retrouvé, terrible page d'histoire directe et témoignage bouleversant.
Après l'invasion de l'URSS et sur la suggestion d'Albert Einstein, Staline met sur pied un comité chargé de réunir des témoignages sur les atrocités commises par les forces d'occupation nazies à l'encontre de la population juive. Fin 1944, les responsables du comité, I. Ehrenburg et V. Grossman remettent à Staline le manuscrit de ce livre noir, publié seulement en 1980. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 1130 pages
Poids : 1002 g
Dimensions : 15cm X 25cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-13006-0
EAN : 9782330130060