Le livre noir de la mondialisation
facebook twitter

Le livre noir de la mondialisation

400 millions de morts

de

chez Plon

Collection(s) : Tribune libre

Paru le | Broché 288 pages

Tout public

Grand format Livre broché
19.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Le livre noir de la mondialisation

400 millions de morts

L'épidémie de coronavirus est un traumatisme mondial : la moitié de l'humanité a été mise en confinement et des centaines de milliers d'êtres humains sont décédés à travers toute la planète.

Son impact économique colossal est aussi un révélateur de la dangerosité de la mondialisation. Car si l'épidémie fut le déclencheur de la grande récession dans laquelle nous nous débattons, la mondialisation, elle, en fut la poudrière : concentration extrême de l'industrie mondiale en Chine, chaînes d'approvisionnement fondées sur le zéro stock, marchés financiers débridés, baisse des dépenses publiques dont celles de santé...

Les morts du coronavirus ne sont cependant que l'arbre qui cache la forêt des victimes de cette mondialisation.

Guerres de pillage, morts de faim, décès dans des conditions de travail inhumaines, à cause de la catastrophe écologique ou par déni d'accès aux soins : au total, de 1992 à nos jours, la mondialisation a causé plus de 400 millions de morts.

Ce livre le prouve.
Une vue d'ensemble des dommages causés aux populations par la mondialisation économique, de 1992 à 2018. Selon le politologue, le nombre de morts pouvant être imputé à ce processus s'élève, toutes causes confondues, à 400 millions, attribuables aux guerres au Moyen-Orient et en Afrique, à la faim, aux conditions de travail, à la pollution atmosphérique et au défaut de soins médicaux. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 288 pages
Poids : 346 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-259-27842-3
EAN : 9782259278423

Du même auteur : Thomas Guénolé