Le malin génie de monsieur Descartes : d'après les Méditations métaphysiques

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 63 pages
Poids : 160 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36165-021-6
EAN : 9782361650216

Le malin génie de monsieur Descartes

d'après les Méditations métaphysiques

de

chez les Petits Platons

Paru le | Broché sous jaquette 63 pages

A partir de 9 ans

14.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

illustré par François Schwoebel


Quatrième de couverture

René Descartes (1596 - 1650)

J'aime à voir Descartes debout sur la cime des Alpes, élevé, par sa situation, au-dessus de l'Europe entière, suivant de l'oeil la course du Pô, du Rhin, du Rhône et du Danube, et de là s'élevant par la pensée vers les cieux, qu'il paraît toucher, C'est dans ces moments que l'âme du philosophe s'étend, devient immense et profonde comme la nature ; c'est alors que ses idées s'élèvent et parcourent l'univers. Insatiable de voir et de connaître, partout où il passe, Descartes interroge la vérité ; il la demande à tous les lieux qu'il parcourt, il la poursuit de pays en pays.

Descartes s'est élevé à Dieu, est descendu dans son âme, a saisi sa pensée, l'a séparée de la matière, s'est assuré qu'il existait des corps hors de lui. Sûr de tous les principes de ses connaissances, il s'est élancé dans l'univers physique. Il a tracé une route qui sera éternellement marquée dans l'histoire de l'esprit humain.

Par une froide nuit d'hiver, alors que toute la ville était plongée dans la torpeur, Monsieur Descartes doutait : se pourrait-il que trois et deux ne fassent pas cinq ? Qu'une sorte de Malin Génie me trompe en toutes choses ? Que le monde, finalement soit un rêve ?

Biographie

Pour se distraire de son doctorat, Jean Paul Mongin relut un jour les Méditations métaphysiques de Descartes et y trouva une histoire merveilleuse à raconter aux enfants. Il se dit qu'avant d'écrire de gros livres sérieux de philosophie, il en écrirait de petits rigolos.

François Schwoebel a grandi au sein du bocage normand, guettant les petites bêtes qui nourrissent à présent son imaginaire. Papa de trois petites filles, il partage son temps entre la peinture, le dessin, la vie de famille et les vagabondages champêtres.