Le miroir ensorcelé
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 334 pages
Poids : 538 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9782913165601

Le miroir ensorcelé

de

chez Syllepse

Collection(s) : Utopie critique

Paru le | Broché 334 pages

Public motivé

24.50 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avant-propos Michaël Guyader, Serge Chollet


Quatrième de couverture

Il ne s'agit pas-là d'une autobiographie ordinaire mais d'un choix de pensées, d'interventions et de fragments de vécus de Lucien Bonnafé, psychiatre engagé dans son temps et dont le parcours est balisé par une incessante résistance aux inhumanités et aux oppressions.

La désaliénation dans les institutions de santé mentale est sa grande préoccupation de praticien et de théoricien. Pour lui, c'est la principale résistance aux conduites de partition, d'exclusion, de discrimination et de ségrégation. Car, moins on disjoint le regard sur la folie du regard sur la vie, moins on risque de souiller la souffrance des êtres perturbés dans des difficultés de vivre.

Avec cette pensée forte, l'auteur a pris, parfois avec une insolence sans bornes, le parti d'articuler sa critique radicale des institutions d'aliénés avec des explorations disparates de la vie des êtres humains. Il se garde ainsi de ne parler que de psychiatrie. Ces pages naviguent sur les océans qu'il explore : les pratiques psychiatriques et le langage, le progrès et la révolution, l'enfance et l'adolescence, le surréalisme et l'art, la Résistance...

Lucien Bonnafé pense Le Miroir ensorcelé comme une fantaisie auto-hétéro-biographique, relatant des vies d'êtres humains très différents mais porteurs de ressemblances significatives avec la sienne et donnant à lire d'ensorcelants vagabondages et d'incitations à penser sans contrainte... L'exergue de ses combats pourrait être ces mots de Paul Eluard qui, à propos de Madrid 1936, écrivait : «Que l'homme délivré de son passé absurde / dresse devant son frère un visage semblable / et donne à la raison des ailes vagabondes.»

Un livre déroutant, aux parti-pris stylistiques affirmés et à la pensée vagabondante mais dont les idées captivent par leur point de vue original et radical.