Le monde a-t-il un sens ?
facebook google+ twitter

Le monde a-t-il un sens ?

de ,

chez Fayard

Collection(s) : Documents

Paru le | Broché 174 pages

Tout public

Grand format Livre broché
15.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Wilfrid Séjeau Librairie Le Cyprès/Gens de la Lune (Nevers)

Les amoureux de nature, de sciences et de pensées riches et profondes ne pourront que se réjouir de cette rencontre livresque au sommet : le biologiste Jean-Marie Pelt et le paysan philosophe Pierre Rabhi qui s’interrogent de concert sur le sens du monde. Pardonnez du peu… Les deux auteurs ne prétendent pas apporter de réponses définitives aux grandes questions métaphysiques, telle que l’origine de la vie ; par sens, comme le rappelle Jean-Marie Pelt dans la première partie de l’ouvrage, on peut entendre aussi « direction ». À la façon d’Edgar Morin, les deux hommes nous proposent bien une voie pour l’humanité, celle de « l’intelligence vraie », chère au paysan des Cévennes, qui permettraient à l’homme de vivre en harmonie avec la nature. Dans la première partie de l’ouvrage Jean-Marie Pelt propose à ce titre une brillante synthèse sur les connaissances disponibles quant au Big Bang et à l’apparition de la vie sur notre planète, l’occasion pour lui de développer sa passionnante théorie de l’associativité et de la coopération. Le biologiste constate que la création du monde, des espèces végétales, animales et humaines reposent sur la rencontre, la fusion d’éléments chimiques, l’association d’éléments simples puis de plus en plus complexes. Battant en brèche les théories du darwinisme social, il avance que la vie progresse plus sur le mode de la coopération que sur celui de la compétition, et que les groupes les plus forts sont souvent ceux qui sont les plus solidaires. À sa suite, Pierre Rabhi en appelle à nouveau à une insurrection des consciences, à refuser l’idéologie du toujours plus et ce consumérisme ravageur qui épuise les ressources de la planète, pour affirmer : « Coopérer avec la vie n’est pas une ultime proclamation inscrite au Panthéon des belles intentions, mais bien une nécessité vitale reconnue et souhaitée par un nombre grandissant de citoyens. »

Toutes les cultures du monde se sont interrogées
sur la question du «sens». Dans notre société
en perte de repères, la science, nous dit Jean-Marie
Pelt permet, en explorant le réel du big bang jusqu'à
l'homme, d'apporter des éléments de réponse à cette
question.

En effet, d'un bout à l'autre de la longue histoire
de l'univers, l'évolution conduit des éléments simples
à s'associer pour former des entités plus complexes,
faisant émerger de nouvelles propriétés C'est ce qu'il
appelle le «principe d'associativité». Par de multiples
exemples puisés dans la nature, Jean-Marie Pelt met
en lumière le fait que la vie doit davantage à l'alliance
qu'à la rivalité.

Pierre Rabhi défend avec lui ce principe en «intendant
et serviteur de la Terre nourricière», comme il
se définit lui-même. Pour lui, il appartient désormais
aux hommes de poursuivre ce processus en privilégiant
la coopération au détriment de la compétition,
source de tensions et de conflits.
Les auteurs expliquent la direction prise par l'évolution de l'univers en examinant son histoire depuis le big bang jusqu'à l'homme. Ils mettent en lumière les modifications successives de l'évolution, chacune liée à la mise en oeuvre du principe d'associativité, avec apparition de propriétés nouvelles. Prix Livre et droits de l'homme 2014. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 174 pages
Poids : 245 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-213-68186-3
EAN : 9782213681863

Du même auteur : Jean-Marie Pelt


Du même auteur : Pierre Rabhi