Le monde d'hier
facebook google+ twitter

Le monde d'hier

souvenirs d'un Européen

de

chez Belles lettres

Collection(s) : Le goût des idées, n° 33

Paru le | Broché 451 pages

Grand format Livre broché
15.00 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction de Jean-Paul Zimmermann


« En ma qualité d'Autrichien, de Juif, d'écrivain, d'humaniste et de pacifiste, je me suis toujours trouvé présent là où les secousses sismiques se produisent avec le plus de violence (...) Né en 1881 dans un grand et puissant empire (...), il m'a fallu le quitter comme un criminel. Mon oeuvre littéraire, dans sa langue originale, a été réduite en cendres. Étranger partout, l'Europe est perdue pour moi... J'ai été le témoin de la plus effroyable défaite de la raison (...). Cette pestilence des pestilences, le nationalisme, a empoisonné la fleur de notre culture européenne. »

Lorsque, en 1941, réfugié au Brésil, Stefan Zweig rédige Le monde d'hier, il a déjà décidé de mettre fin à ses jours. « Parlez, ô vous, mes souvenirs et rendez au moins un reflet de ma vie avant qu'elle ne sombre dans les ténèbres. »

Chroniqueur de l'« Age d'or » de l'Europe, il évoque avec bonheur sa vie de bourgeois privilégié, celle de ceux qui furent ses amis : Arthur Schnitzler, Hugo von Hofmannsthal, Rainer Maria Rilke, Romain Rolland, Paul Valéry... Mais, analyste de l'échec d'une civilisation, il s'accuse d'avoir, peu soucieux des réalités sociales et économiques, assisté, aveugle, à la montée des périls.

Le monde d'hier : le chef-d'oeuvre de Stefan Zweig et l'un des plus grands livres-témoignages de notre époque.
L'auteur retrace l'évolution de l'Europe de 1895 à 1941 et évoque sa vie de bourgeois privilégié dans la Vienne d'avant 1914. Un testament intellectuel d'une grande lucidité, comme l'actualité de sa dénonciation des nationalismes et son plaidoyer pour l'Europe. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 451 pages
Poids : 455 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-251-20034-7
EAN : 9782251200347

Du même auteur : Stefan Zweig