Le Moyen-Orient un an après : entre révolution, révolte et stagnation
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 48 pages
Poids : 120 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84924-274-2
EAN : 9782849242742

Le Moyen-Orient un an après

entre révolution, révolte et stagnation

de , ,

chez Ed. du Cygne

Collection(s) : Les cahiers du CCMO

Paru le | Broché 48 pages

Public motivé

10.00 Disponible - Expédié sous 9 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

introduction par Nathalie Janne d' Othée


Quatrième de couverture

Le Moyen-Orient un an après

Les épisodes du printemps arabe se suivent mais ne se ressemblent pas. Après un mois de révoltes populaires, le 14 janvier 2011, le président tunisien Ben Ali était forcé à l'exil vers l'Arabie Saoudite. Ce succès du peuple tunisien ouvrait la porte à tous les possibles.

Suivant de près l'épisode tunisien, l'Égypte s'est réveillée le 25 janvier 2011 pour chasser Hosni Moubarak. Néanmoins, les difficultés rencontrées dans les différentes étapes de la transition prouvent que le mal est profond comme l'indique Clément Steuer dans son analyse des séquelles institutionnelles des années Moubarak.

Dès le mois de février, c'est au tour du peuple syrien de descendre dans la rue. Dans son analyse, Jean-Baptiste Beauchard laisse de côté l'évolution de la situation en Syrie elle-même pour se pencher sur les implications politiques et sécuritaires de la crise syrienne, en particulier sur celles qui touchent le Liban.

Enfin Elisabeth Vandenheede analyse le cas de l'Arable Saoudite. Elle détaille les caractéristiques des principaux protestataires, en l'occurrence, les Saoudiens chiites et les femmes, ainsi que leurs revendications.

Tunisie, Égypte et le cas beaucoup moins connu de l'Arabie Saoudite, l'analyse de ces différents états d'avancement nous montre finalement les similarités et les différences qui existent entre ces différents épisodes du printemps arabe, mais également entre les conséquences régionales qu'ils impliquent. Les changements dans le monde arabe en sont seulement à leurs balbutiements, mais il ne fait aucun doute que la scène régionale va fondamentalement changer dans la décennie qui vient.

Biographie

Clément Steuer est chercheur en science politique. Il travaille actuellement avec le Cedej sur la recomposition du paysage partisan dans l'Égypte post-révolutionnaire

Jean-Baptiste Beauchard est doctorant en droit international rattaché à l'IRSEM (Institut de recherche stratégique de l'école militaire, Paris) et vice président du CCMO

Elisabeth Vandenheede est doctorante en sciences politiques à l'Université libre de Bruxelles où elle travaille sur « les réformes du système éducatif saoudien depuis 1991 : le pari d'un nouveau pacte social ? » Elle est assistante auprès de Jihane Sfeir à l'ULB