Le mur de mémoire
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 284 pages
Poids : 358 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-24681-3
EAN : 9782226246813

Le mur de mémoire

de

chez Albin Michel

Collection(s) : Terres d'Amérique

Paru le | Broché 284 pages

21.50 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Valérie Malfoy


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Coline Meurot Librairie Majuscule (Armentières)

Alma est une vieille dame de Cape Town qui perd la mémoire. Dans cette société, la mémoire est devenue une marchandise comme les autres. Elle est collectée et littéralement mise en boîte. Les souvenirs sont au cœur d’un marché noir dont notre veuve va devenir une actrice malgré elle. En Chine, un village s’attend à être submergé par la construction d’un barrage. À l’heure où les familles fuient dans les cités de relogement du gouvernement, un vieux professeur et la gardienne des graines luttent pour faire vivre la mémoire de leur terre, des siècles d’histoire, de leurs ancêtres pêcheurs ou guerriers. Une petite orpheline quitte son Kansas natal pour la Lituanie de son grand-père et se souvient de sa famille sur le bord d’un fleuve. Et dans l’Ohio, une vieille dame revit son passé de jeune orpheline juive dans l’Allemagne des années 1930 lors de ses crises d’épilepsie. Perte de mémoire, souvenirs du passé, résurgence de souvenirs que l’on préfèrerait oublier : la mémoire fait et défait des existences. Anthony Doerr a le talent de donner vie en quelques pages à des personnages poignants, sensibles et attachants. Et à travers eux, il met en avant tout ce qui fait de nous ce que nous sommes.

Quatrième de couverture

De l'Afrique du Sud à la Lituanie, de l'Allemagne nazie à la banlieue de Cleveland, le livre d'Anthony Doerr est un voyage troublant dans l'espace et dans le temps. Le temps de la mémoire qui relie, comme un fil fragile, les personnages de ces six nouvelles, tous hantés par la perte ou la résurgence de leur passé, et confrontés à ce manque vertigineux de ce qui a été mais n'est plus. À l'image d'Alma, une veuve septuagénaire de Cape Town, à qui l'on tente curieusement de voler ses plus précieux souvenirs, dans la magnifique nouvelle qui donne son titre au recueil.

Nulle nostalgie sous la plume d'Anthony Doerr, plutôt la volonté d'évoquer, de son écriture fluide, cristalline et élégante, en quoi la mémoire façonne nos destins et fait de nous des êtres véritablement humains. Récompensé par les plus prestigieux prix anglo-saxons, révélé en France par Le Nom des coquillages, il poursuit une oeuvre ambitieuse et originale qui ne ressemble à aucune autre.

Du même auteur : Anthony Doerr