Le mystère chrétien : à l'épreuve de la raison et de la foi
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 525 pages
Poids : 720 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782740308271

Le mystère chrétien

à l'épreuve de la raison et de la foi

de

chez Téqui

Collection(s) : Croire et savoir

Paru le | Broché 525 pages

Public motivé

33.30 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

édition Bernard Lucchesi | préface Mgr Rino Fisichella


Quatrième de couverture

Notre culture occidentale est doublement marquée par la tradition judéo-chrétiennne, ainsi que par la pensée rationnelle issue de la Grèce. Dans un tel univers, la juxtaposition des deux verbes croire et comprendre ne va pas sans poser des problèmes de relations qui interpellent les théologiens et les philosophes : ne reconce-t-on pas à réfléchir par soi-même, si on embrasse la foi ? N'évacue-t-on pas la foi en Dieu, si la raison domine tout ce que l'on peut connaître ?

L'encyclique de Jean Paul II, Foi et raison, nous rappelle qu'entre les deux extrêmes stériles du rejet ou de la soumission, il existe une troisième voie, celle de l'harmonie féconde entre foi et raison (cf. n° 108). La Révélation, qui nous rapporte l'engagement radical de Dieu dans l'histoire des hommes, nous invite à reconsidérer la question. La foi, comme don de Dieu, ne peut être reçue que par une raison consciente de l'accueil qu'elle en fait, au point d'en vivre en marquant le cours de l'histoire. Ainsi la tension entre croire et comprendre, entre foi et raison est-elle appelée à s'intensifier pour se résoudre dans le Mystère de Jésus-Christ.

Dans un tel contexte, Bernard Lucchesi s'est penché durant quatre années de recherches sur cette question du rapport entre raison et foi qui éprouve continuellement et à nouveaux frais le Mystère chrétien. En cherchant toujours à mieux comprendre ce qu'il croit, l'auteur a trouvé chez le théologien jésuite Henri Bouillard (1908-1981) un penseur digne d'intérêt. Quelle place pour la philosophie «à côté» de la théologie chrétienne ? Pourquoi un philosophe, E. Weil, qui se dit non croyant, ne peut-il pas se passer de l'idée de Dieu ? Quels rapports peuvent entretenir la philosophie de la religion et le Mystère chrétien ? Telles sont les questions sur lesquelles Bernard Lucchesi apporte un éclairage en théologie fondamentale, renouant avec l'apologétique au plus grand sens du terme, éclairage alimenté dans ce recueil par des articles et deux cours magistraux inédits de Bouillard.

«Prenez garde qu'il ne se trouve quelqu'un pour vous réduire en esclavage par le vain leurre de la "philosophie", selon une tradition toute humaine, selon les éléments du monde, et non selon le Christ.»

Paul aux Corinthiens (2, 8)