Le Napoléon du crime Feuilleter
Lire les informations techniques

Le Napoléon du crime

De Ben Macintyre chez Ed. de Fallois

Broché 330 pages
Paru le 15/01/2020
22,00
Indisponible

Une audace sans frein, une intelligence sans bornes, des complicités sans nombre, une énergie sans faille servie par une chance insolente : tel fut le Napoléon du crime, le plus prestigieux des monte-en-l'air de l'époque victorienne.

Adam Worth (1844-1902) passe ses premières années d'immigrant misérable dans un quartier new-yorkais où l'on vit totalement en marge des lois. Il y apprend bien vite tout ce qu'il faut savoir pour « réparer les injustices du sort ». Cambrioleur de génie, il déjouera toutes les poursuites, changeant de continent comme d'identité et poursuivant sa carrière avec un égal bonheur en Amérique, en Europe (Londres, Paris et Liège) et en Afrique du Sud (le pays du diamant).

Il connaît intimement la pègre et les bas-fonds mais, émule de « Jekyll et Hyde » , il cultive les dehors d'un gentleman accompli.

Son plus glorieux fait d'armes ? Le vol d'un des plus prestigieux tableaux du grand portraitiste Gainsborough, Georgiana, Duchesse de Devonshire.

Il fascina jusqu'à ses adversaires, comme l'illustre détective Pinkerton.

Enfin, pour parachever sa légende, Conan Doyle s'inspire directement de lui pour représenter le « génie du mal » avec la créature du professeur Moriarty.

Biographie

Ben Macintyre, historien de formation, a consacré plusieurs ouvrages au monde secret du renseignement. Collaborateur du Times, il a été correspondant de presse à New York, Paris et Washington. Les Éditions de Fallois ont publié en 2019 L'Espion et le Traître, dont John Le Carré a pu dire : « Le meilleur répit d'espionnage que j'aie jamais lu ».

Le Napoléon du crime de Ben Macintyre chez Ed. de Fallois
Indisponible